007 Spectre

Cinéma, Action & aventure
3 sur 5 étoiles
007 Spectre

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

Après ‘Skyfall’, Sam Mendes et Daniel Craig se retrouvent pour ‘Spectre’, un nouveau James Bond confus, mais pas désagréable.

En fait, ça ressemble à un coup d’arrêt. Daniel Craig semblait d’ailleurs évasif et circonspect, lorsqu'on lui demandait si ‘Spectre’ serait sa dernière apparition en tant que James Bond. Or, le ton comme l’intrigue de ‘Spectre’ semblent nous indiquer qu’il s’agit effectivement là de son chant du cygne : un film qui réunit tous les grands thèmes (et d’autres, pas si terribles) des trois films précédents du cycle Craig, en une course-poursuite entraînante, spectaculaire... qui fonctionne, certes – mais seulement jusqu'à un certain point.

Nous retrouvons Bond à Mexico pour le Jour des Morts : l'excuse parfaite pour déchaîner des foules masquées, balancer un paquet d’explosions et donner lieu à une séquence en hélicoptère qui vous fera sans doute vous étouffer avec votre pop-corn. Puis, James revient à Londres pour y apprendre une bien mauvaise nouvelle : le programme « double-zéro » du MI6 se trouve en effet menacé par les machinations de l'agent C (Andrew Scott), qui entend mettre au rebut de vieux chevaux de bataille comme M (Ralph Fiennes), Q (Ben Whishaw) ou Bond lui-même. Ce qui, bien sûr, n’empêche pas notre bon vieux James de foncer à Rome puis de traverser l'Autriche et l'Afrique du Nord à la recherche d’une bande d'assassins, de terroristes et de fauteurs de troubles tous azimuts, gérés par l’énigmatique Franz Oberhauser (Christoph Waltz).

Jusqu'ici élégant et envoûtant, le réalisateur Sam Mendes exerce un contrôle complet sur son film. Le charme de bulldog meurtri de Craig fonctionne à plein régime, et la photographie de Hoyte van Hoytema paraît riche et enthousiasmante. Seulement, entre le personnage un peu bâclé de Madeleine Swann (Léa Seydoux, qui fait pourtant de son mieux pour lui donner un peu de consistance) et un détour par le Sahara qui rappelle le climax raté de ‘Quantum of Solace’, l’Aston Martin de James donne parfois l’impression de caler.

Toutefois, le problème majeur de ‘Spectre’ reste son méchant ridiculement peu convaincant, malgré les efforts de Christoph Waltz. Et cela reflète finalement ‘Spectre’ dans son ensemble : en essayant d'en faire trop, il tombe à côté de la plaque. Au fur et à mesure que se joue la seconde moitié du film, l'absence d'enjeu émotionnel devient de plus en plus flagrante ; on passe d'un rythme d'action à un autre, sans jamais prendre la peine de se demander si le spectateur suit (ou même comprend un tant soit peu) l'intrigue. Le résultat est donc un peu bancal, tout en restant divertissant, à la fois excitant et creux. Peut-être le temps de passer la main pour James ?

Infos

Détails de la sortie

Date de sortie
vendredi 23 octobre 2015
Durée
0 min

Crédits

Réalisateur
Sam Mendes
Scénariste
John Logan, Neal Purvis, Robert Wade, Jez Butterworth
Acteurs
Daniel Craig
Christoph Waltz
Léa Seydoux
Monica Bellucci
Dave Bautista
Ben Whishaw
Andrew Scott
Ralph Fiennes
Rory Kinnear