Alphabet

Cinéma, Documentaire
Recommandé
4 sur 5 étoiles
Alphabet

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Bien sûr, il y a des sujets qu’un documentaire ne saurait épuiser ; tout au plus s’agit-il alors d’y lancer des pistes, de poser des questions, de montrer l’étendue d’un chantier... Ce à quoi s’emploie ce passionnant documentaire de l’Autrichien Erwin Wagenhofer, qui, de la Chine à l’Allemagne et passant par les Etats-Unis, dresse un constat assez implacable des méthodes d’éducation mises en œuvre à travers le monde. Et on ne peut pas dire qu'il soit réjouissant.

Qu’il s’agisse de l’Empire du Milieu ou de l’Occident contemporain, les différences s’aplanissent en effet dramatiquement, nivelées par les dogmes économiques et laissant place à un système concurrentiel mondialisé. Ce qu’enregistre alors avec compassion la caméra de Wagenhofer, c’est tout simplement la perte de tout sens profond ou humaniste en matière d’éducation, au profit d’une course effrénée vers l’efficacité, la performance, la concurrence et l’élitisme. Et ce, dès le plus jeune âge.

Olympiades de mathématiques ou culte du premier de la classe : les « valeurs » défendues par le capitalisme néolibéral – puisqu’il faut bien appeler un chat un chat – semblent avoir réussi à pénétrer le système scolaire avec la même violence que celle qu’il a imposée au marché du travail. Au fond, là où jadis l’école paraissait former des citoyens aptes à critiquer et faire évoluer une société, se dresse désormais le champ de bataille d’une lutte de tous contre tous, où seuls les plus adaptés (en gros, les bons en maths adeptes d’une discipline indiscutée) se verront déclarés aptes à la réussite.

Pourtant, d’autres méthodes existent. Evidemment. Et fort heureusement. Ce sont d’ailleurs celles qui fonctionnent le mieux – y compris d’un point de vue neurobiologique ! Basées sur le développement individuel, la curiosité, l’épanouissement de la subjectivité et de l’esprit critique, ces voies d’accès alternatives à la connaissance, pour les enfants et les adolescents, font la part belle aux arts visuels ou à la musique, et surtout à une temporalité ouverte, apportant un contrepoint bienvenu à la noirceur des systèmes actuels.

Or, ce que le documentaire parvient finalement à montrer, c’est que ces méthodes représentent aujourd’hui davantage qu’un simple rêve de hippies. La démographie aidant, elles semblent même en passe de devenir une nécessité. En particulier, lors de l’intervention éclairante d’un ancien DRH de Deutsche Telekom, passé par les plus grandes entreprises allemandes (donc pas tout à fait un enfant de chœur non plus), qui n’hésite pas à appeler de ses vœux un système enfin contemporain, qui serait fondé sur la coopération plutôt que sur la concurrence – rappelant au passage les origines quasi-militaristes des systèmes d’éducation européens.

L’ensemble est clair, fourni, argumenté. Un peu flippant, certes, si votre gamine ne va pas tarder à entrer en maternelle… Mais ‘Alphabet’ parvient au bout du compte à dresser un constat lucide, engagé sans être aveuglément partisan, qui laisse entrevoir quelques espoirs tout de même encourageants. Tout en rappelant, surtout, que l’éducation d’aujourd’hui reste la politique de demain. Autant dire qu’il y a donc beaucoup – beaucoup – de pain sur la planche…

Infos

Détails de la sortie

Date de sortie
mercredi 21 octobre 2015
Durée
108 mins

Crédits