Arctic

Cinéma, Drame
5 sur 5 étoiles
Arctic

Dans le grand nord, un avion s’est écrasé. Mais un homme a survécu, et il tente maintenant de faire face au désert arctique. En attendant qu’un miracle arrive, il mène une vie à -70 degrés, entre pêche à la ligne et cartographie rudimentaire. La routine glacière. Man vs Wild, ou comment se retrouver seul face à la nature (humaine). 

Au final on ne sait pas grand-chose de cette histoire. Ni la raison de l’accident, ni les prétextes des uns et des autres. Mais tout ça ne compte pas, la neige recouvre tout. Si Arctic est un bon film, c’est parce qu’il se la joue strict minimum. Une aventure lo-fi qui place ses intensités dans de petites choses. Manger devient toute une histoire, et la solitude l’ennemi numéro 1. Les raisons de la survie restent remarquables. L'homme tient bon en se rattachant à la culture (ces petites sépultures qu’il entretient), et sera littéralement sauvé par une image. Une image qui lui donnera la force de tout. 

Le plus grand rôle de Mads Mikkelsen ? On s’emballe un peu vite. Mais pour sûr, le Danois fait fort dans ce rôle sur mesure de guerrier silencieux. Ce qu’il sait faire de mieux (jetez donc un œil à Valhalla Rising et Michael Kohlhaas). Les paysages blancs laissent toute la place à ses étendues de jeu, dans un film à l’ambiance de survival, qui ne tombe jamais dans l’horreur stupide ou le mélo idiot. Un requiem d’images et de sons magnifiquement atmosphérique, à voir en salle, et pas dans votre salon.

Par Gildas Madelénat

Publié :

Détails de la sortie

Crédits

LiveReviews|0
1 person listening