Ave, César !

Cinéma, Comédie
Recommandé
4 sur 5 étoiles
Ave, César !

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Les frères Coen réunissent George Clooney et un foisonnant casting étoilé pour cette comédie décalée, qui prend pour décor le Hollywood des années 1950.

Il n’était pas spécialement facile pour le duo Coen de jouer à nouveau la carte du ridicule. Surtout après les récents triomphes des bouleversants 'Inside Llewyn Davis' (2013) et 'A Serious Man' (2009), deux films dans la droite lignée de leur sombre et très oscarisé grand frère, 'No Country for Old Men'. Mais la raison pour laquelle on aime tant Joel et Ethan Coen est qu’ils persistent dans l’espièglerie. La preuve avec leur nouveau long-métrage, ‘Ave, César !’. A l’image de leur autre joyau ‘Barton Fink’, sorti en 1991, ce dernier épouse les coulisses d’Hollywood et ses manigances à un rythme effréné. Bref, ce genre cinématographique n’est pas une découverte pour eux. Et pourtant, vu le nombre de comédies politiquement correctes, maniérées et légèrement surréalistes qui sortent en salles chaque année, on a un peu l’impression de tenir là une licorne.

Comme toujours avec cette fratrie de réalisateurs, ce sont les détails qui achèvent de nous convaincre. ‘Ave, César !’ s’inscrit donc dans le showbiz du début des années 1950 et l’exceptionnellement opulente période de transition qui l’accompagnait. Une époque où les sirènes nageaient (comme Scarlett Johansson) et les cow-boys chantaient (tel Alden Ehrenreich, faussement bourru sous son large chapeau). On y croise également Ralph Fiennes, prolongeant son sublime personnage comique de ‘The Grand Budapest Hotel’ dans la peau d’un réalisateur européen capricieux, ainsi qu’un obscur « groupe d'études » communiste. Enfin, au sommet de cette chaîne alimentaire se situe Baird Whitlock (alias George Clooney), une star aux faux airs de Kirk Douglas qui se retrouve droguée puis enlevée alors qu’elle porte encore son costume d’Empereur romain. Sans oublier Eddie Mannix (Josh Brolin), le directeur du studio de cinéma dont les seules préoccupations sont les retombées financières. 

L'intrigue, elle non plus, ne manque pas de piquant. Mais ici, l'histoire semble plutôt servir d’excuse à d’éblouissantes scènes qui ne manqueront pas de devenir cultes : un spaghetti transformé en lasso; un échange verbal atrocement drôle sur le plateau de tournage (preuve que certains cow-boys ne deviendront jamais de courtois beau-parleurs); ou encore un Channing Tatum en marin déglingué se lançant dans un numéro de danse. Autant de très bonnes raisons pour tourner un tel film. Quant au grand manitou Michael Gambon, narrateur ronronnant, crâneur et au phrasé ampoulé, il se pose en exemple en matière d’autodérision. La preuve qu’il ne faut pas prendre tout cela au sérieux, ni se laisser berner par la toile de fond que tissent les deux frères facétieux.

Traduit par : Clotilde Gaillard

Infos

Détails de la sortie

Crédits

Réalisateur
Ethan Coen, Joel Coen
Scénariste
Ethan Coen, Joel Coen
Acteurs
Channing Tatum
Scarlett Johansson
Tilda Swinton
Ralph Fiennes
George Clooney
Josh Brolin
Frances McDormand