Bang Gang (A Modern Love Story)

Cinéma, Drame
3 sur 5 étoiles
Bang Gang (A Modern Love Story)

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

Certains films ressemblent à des déclinaisons, des variations, des échanges avec d’autres longs (ou courts) métrages. Ici, par exemple, difficile de ne pas penser aux ‘Kids’ de Larry Clark, face à ce groupe d’ados de 16 ou 17 ans se livrant à de bonnes grosses partouzes – ah, pardon : à des « parties fines » dirait un fameux Dodo – avec un mélange d’innocence et d’animalité, de naïveté et de provocation. Vu leur âge, évidemment, vous vous doutez bien que tout cela se retrouve enregistré sur des téléphones portables. Et on devine bien qu’à un moment, ça risque de tourner plus ou moins mal. Merci qui ?

Cependant, là où le film d’Eva Husson se démarque d'un ‘Kids’, ou d’autres films traitant de l’adolescence et de ses troubles (ceux de Gus Van Sant, par exemple, de Sofia Coppola…), c’est que la tragédie y paraît nettement moins présente. Malgré son titre lorgnant vers le porno-chic (ou pas chic du tout, d’ailleurs), ‘Bang Gang’ ne cherche pas tant à choquer les spectateurs qu’à montrer la fragilité personnelle de ses jeunes lycéens, en particulier à travers les perspectives intimes, et souvent divergentes, de cinq d’entre eux.

Si ce refus de tout moralisme par la réalisatrice reste essentiellement louable, le revers de la médaille, c’est que son film s’interdit ainsi une certaine intensité, refusant de malmener ses personnages, et risquant finalement de ressembler un peu trop à une jolie campagne de promotion pour les médicaments anti-MST. Sans doute, le film aurait pu gagner à davantage de cruauté ou de naturalisme, en ouvrant par exemple son propos – celui, grosso modo, de la quête d’une libération sexuelle individuelle et collective – à une représentation plus large.

Car dans ces orgies, pas de petit boutonneux, d’obèse ou de moche. Non, non. Pas même d’ado à lunettes. Si les jeunes de ‘Bang Gang’ baisent à tire-larigot, ils semblent tous un peu promis à figurer dans une pub American Apparel… Le message libertaire du film trouve ainsi sa limite, malgré le bagout de ses personnages, le rythme chaloupé de sa narration et sa photographie léchée. Reste un bon moment, passé en compagnie d’adolescents à la jeunesse plus excitante que d’autres.

Gagnez ici des places pour le film 'Gang Bang' en participant à notre jeu-concours

Infos

Détails de la sortie

Crédits

Réalisateur
Eva Husson
Scénariste
Eva Husson
Acteurs
Finnegan Oldfield
Lorenzo Lefèbvre
Marilyn Lima