Blue Jasmine

Cinéma, Drame
Recommandé
5 sur 5 étoiles
Blue Jasmine

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

Nombreux sont les nostalgiques parmi les fans de Woody Allen, en particulier depuis son médiocre ‘Rêve de Cassandre’ en 2007. Heureusement, ce ‘Blue Jasmine’ se révèle au moins aussi honorable que ‘Vicky Cristina Barcelona’ ; mais surtout, cela faisait longtemps qu’Allen ne s’était pas trouvé une actrice aussi enthousiasmante que Cate Blanchett dans ce film !

Fragile, sa Jasmine est une mondaine de Manhattan, qui voit sa vie basculer après l’effondrement d’une chaîne de Ponzi mise en place par son escroc de mari, Hal (Alec Baldwin). Démunie, paumée, elle va alors retrouver sa sœur, Ginger (Sally Hawkins) à San Francisco. Et tandis qu’elle essaie de se remettre sur pieds, Allen nous rappelle, par flashbacks, sa prestigieuse vie passée à New York, alors qu’elle et son mari étaient pleins aux as. Entre aliénation et bonnes grâces, Jasmine est-elle une victime du temps passé ? Ou l’architecte de sa propre déchéance ? Devons-nous nous émouvoir de son affliction, ou craindre la douleur qu’elle risque d’infliger à son adorable sœur et à son nouveau compagnon (Peter Sarsgaard) ?

L’un des grands plaisirs de ‘Blue Jasmine’ est qu’il oscille, souvent avec beaucoup de virtuosité, entre gravité du fond et légèreté de la forme, sans jamais cesser d’être surprenant et rafraîchissant dans sa narration. Comme dans les meilleurs films de Woody Allen, l’humour n’hésite d'ailleurs pas à s’y faire noir et grinçant, tout en lui permettant de retrouver l’un de ses thèmes les plus forts, déjà abordé dans ‘Interiors’ (1978) ou ‘Une autre femme’ (1988) : la chute libre d’une femme tristement seule.

Infos

Détails de la sortie

Date de sortie
mercredi 25 septembre 2013
Durée
98 mins

Crédits

Réalisateur
Woody Allen
Scénariste
Woody Allen
Acteurs
Cate Blanchett
Peter Sarsgaard
Alec Baldwin
Alden Ehrenreich
Sally Hawkins
Michael Stuhlbarg
Andrew Dice Clay
Louis CK