Brat Farrar • 'Brat Farrar'

Cinéma
3 sur 5 étoiles
brat farrar

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

Loin d’être le disque de l’année, ce premier enregistrement solo de Brat Farrar n’en demeure pas moins remarquable, et sort incontestablement du lot garage de 2012. Il faut dire qu’ils sont nombreux, ces derniers temps, les projets bancals tentant de se tailler une place au Panthéon des inconnus illustres ; souvent réduit à une pose un peu trash de fils à papa du 9e – comme le rock il y a quelques années –, le renouveau du garage rock a aussi ses bons moments. Ainsi, malgré une production approximative (on sait bien que c’est la norme dans le style, mais ce son-là sera vite daté), difficile de faire l’impasse sur l’indéniable talent de songwriter du lascar. Déjà remarqué dans les groupes Digger & The Pussycats et Russian Roulette, ce jeune Australien maîtrise autant un usage polymorphe de sa voix qu’un jeu de guitare à l’énergie communicative. Et trousse sans prétention de superbes comptines garage pop punk, toutes plus entêtantes les unes que les autres. D’une saillie violente ("And I’m In You") à un hymne à la nuit ("You Got Me Hanging Around"), d’un interlude weirdo ("Party At Hawks") à un final tout à fait magnifique ("Work Your Way Back Now"), on se laisse porter par l’« urgence » (comme disent les journalistes incontinents) de la chose. Et hop, en 30 minutes c’est torché, pas le temps de s’en apercevoir qu’on se le repasse déjà. S’il n’est pas la révélation de l’année, Brat Farrar est un sacré espoir pour l’avenir ; l’Apocalypse ferait bien d’attendre un peu et certains labels de faire leur mercato. De notre côté on surveille l’animal, qui pourrait nous pondre bien vite un œuf d’or.

Label : Off The Hip

Pour en savoir plus : http://bratfarrar.bandcamp.com/

>> Lire les autres critiques de notre dossier sur les meilleurs albums de 2012.

Infos

Détails de la sortie

Crédits