Casse-Noisette et les Quatre Royaumes

Cinéma, En famille
2 sur 5 étoiles
Casse-Noisette et les Quatre Royaumes

Tu sais que Noël c’est bientôt quand tu tombes au cinéma sur une princesse Disney. Et parce qu’on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise à la Vaiana, on a toujours envie d’y jeter un œil. Le seul hic c’est qu’on a notre ticket pour un film live action, et qu’entre le teaser désastreux du Dumbo de Tim Burton et de la reprise douteuse de Mary Poppins, on n’est pas loin de saigner des yeux. Mais bon, Morgan Freeman est dans le cast. Qu’est-ce qu’on risque ? 

La mère de Clara est morte. Noël triste. Mais elle lui a laissé un dernier cadeau, un œuf mystérieux qui la mènera vers un endroit bien étrange. Un royaume où elle régnera. Sur sa route Casse-Noisette, un black sidekick à l’utilité variable (un genre de John Boyega), qui l’accompagne dans ses luttes et tentera d’apaiser avec elle les tensions entre les fiefs. Parce que oui, ça va mal avec le Royaume du Divertissement (on ne vous le fait pas dire). 

Soyons direct, le film souffre tout aussi fort que la pauvre Keira Knightley (oui c’est elle sur la photo). Des couleurs cache-misère, des dialogues du néant (même pour un film jeunesse), du pompage un peu là, un peu ici, un peu partout. Si le film reprend les traits d’histoire du ballet original, on se retrouve en moins d’une seconde dans une version cheap d’Alice au pays des Merveilles, un bon gros simulacre ridicule.

Heureusement Casse-Noisette est un film à l’ambiance musicale forte. Une œuvre de décors et de costumes qu’il sera difficile de conseiller si vous n’êtes pas une fillette de sept ans qui n’a jamais vu Narnia.

Par Gildas Madelénat

Publié :

Détails de la sortie

Crédits

Réalisateur
Joe Johnston, Lasse Hallström
Scénariste
Ashleigh Powell
Acteurs
Mackenzie Foy
Richard E Grant
Helen Mirren
Keira Knightley
LiveReviews|0
1 person listening