Cemetery of Splendour

Cinéma, Fantastique
Recommandé
5 sur 5 étoiles
Cemetery of Splendour

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

Que les amateurs du cinéma d’Apichatpong Weerasethakul se réjouissent : ‘Cemetery of Splendour’ prolonge avec autant de poésie que de cohérence l’œuvre du Thaïlandais, recroisant avec une impeccable maîtrise formelle les thèmes fétiches d’‘Oncle Boonmee’ (Palme d’or à Cannes en 2010) ou de ‘Tropical Malady’.

Dans un hôpital de fortune perdu dans la jungle thaï, des dizaines de soldats semblent frappés d’une étrange narcolepsie, qui les fait roupiller pendant des jours, des semaines, des mois… Suivant le quotidien de ce centre médical, le long métrage s’attache bientôt à une jeune médium, seule capable d’entrer en contact avec les âmes des militaires assoupis, et à une infirmière plus âgée – non dénuées l’une comme l’autre d’un certain sens de l’humour.

« Cimetière de splendeur »… Voici un film qui porte bien son titre, traversé de sérénité méditative, d’une beauté primitive et sensuelle. Et qui finit lui-même par représenter une cure bienfaisante, une réparation du regard, de l’ouïe (ces deux sens proprement cinématographiques), mais également du mental, de la psyché, à travers sa douceur tropicale, empathique et mystique.

Humble et caressante proposition spirituelle, portée par une photographie et une mise en scène aussi sobres que puissantes (enchaînant les plans fixes), ‘Cemetery of Splendour’ paraît même, au fond, dépasser le simple statut d’« œuvre filmique » pour rejoindre la définition d’un art envisagé comme expérience d’un dépassement – ou, peut-être plutôt, d’une espèce d’apaisement extralucide – des niveaux de conscience ou de perception habituels, communs.

Dans le meilleur des cas, vous aurez donc probablement l’impression d’avoir effectué un passionnant voyage intérieur, au cours d’une magistrale séance de méditation transcendentale. Et dans le pire, vous aurez profité d’un sommeil souverain, à l’image de celui des dormeurs du film – et qui, peut-être, vous aura également fait traverser l’espace et le temps ! Non. Sans blague. ‘Cemetery of Splendour’ est tout simplement sublime. Allez-y.

Infos

Détails de la sortie

Crédits

Réalisateur
Apichatpong Weerasethakul
Scénariste
Apichatpong Weerasethakul
Acteurs
Jenjira Pongpas
Banlop Lomnoi
Jarinpattra Rueangram