Dalton Trumbo

Cinéma, Divers
Recommandé
4 sur 5 étoiles
Dalton Trumbo

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Un cocktail drôle et palpitant narrant la vie de l’homme qui a changé Hollywood.

Au début des années 1940, Dalton Trumbo est l’un des scénaristes les plus en vogue d’Hollywood. Mais alors que les Etats-Unis se remettent doucement de la Seconde Guerre mondiale, les tensions avec le bloc soviétique se multiplient. Dans cette période où la paranoïa règne en maître, Trumbo est accusé d’être un sympathisant du Parti communiste. Avec neuf de ses pairs, il refuse de répondre aux questions de la Commission sur les activités anti-américaines et se retrouve alors sur la fameuse liste noire d’Hollywood. Interdit d’exercer son métier, le scénariste va donc se mettre à travailler clandestinement et devoir enchaîner les alias pour survivre, et ce jusqu’à l’abolition de la liste en 1960. Une période bien sombre de l’industrie du cinéma américain que Jay Roach, avec un scénario signé John McNamara, adapte aujourd’hui sur grand-écran. Avec Bryan Cranston dans le rôle-titre.

L’interprète de Walter White dans ‘Breaking Bad’ s’est ainsi vu confier la lourde responsabilité d’incarner l’une des figures les plus emblématiques de l’histoire hollywoodienne. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Bryan Cranston relève le défi avec brio. Sa composition élégante et pleine de nuances souligne à merveille les traits de caractère de ce héros pas comme les autres. Si le film porte un regard bienveillant sur Dalton Trumbo, cela ne l’empêche pas de montrer également l’homme face à ses contradictions. La lutte téméraire du scénariste contre le système qui l’empêche de vivre de sa passion est au centre d’un récit qui allie parfaitement comédie et tragédie. En plus d’un rôle central magnifiquement interprété et captivant de bout en bout, la galerie de personnages secondaires regorge de rôles inoubliables : John Goodman en producteur peu scrupuleux, Diane Lane en femme inébranlable ou bien encore Helen Mirren, Louis C.K. et Alan Tudyk… Tous apportent leur indispensable grain de sel à l’intrigue. Des prestations, loin d’être anecdotiques, qui participent à faire du film de Jay Roach un tout cohérent et complet.

Assez classique dans sa première partie, ‘Dalton Trumbo’ se révèle vraiment dans un second acte savoureux. La reconstruction historique - certes bien menée mais un peu convenue - du début laisse alors place à un biopic très dynamique. Jay Roach, connu pour avoir réalisé la saga ‘Austin Powers’, y injecte les éléments spécifiques à son cinéma, livrant une œuvre à la fois hilarante et politique. Les nombreuses combines de ce trublion d’Hollywood pour continuer à écrire donnent également lieu à des scènes jubilatoires permettant au film, lorsqu’il aurait pu être pesant, de demeurer léger et drôle. Sans toutefois oublier la force du message qui l’anime.

Car en dénonçant les dérives liberticides d’une « démocratie » qui n’hésite pas à supprimer des droits à certains de ses citoyens au nom de la sécurité nationale, ‘Dalton Trumbo’ fait étrangement écho à notre actualité. Rappelant au passage qu’une histoire du passé peut très bien parler du présent. 

Par Thomas Sevin

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Date de sortie
mercredi 27 avril 2016
Durée
124 mins

Crédits