Do Not Disturb

Cinéma, Comédie
3 sur 5 étoiles
Do Not Disturb

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

Un beau soir, Jeff (François Cluzet), baroudeur vaguement artiste, débarque chez son ancien pote Ben (Yvan Attal) et chez sa femme, Anna (Laetitia Casta). Le lendemain, les deux amis de jeunesse se retrouvent à une teuf où ils finissent par prendre le pari de réaliser ensemble un film de boules gay pour un festival de porn-art : deux hétéros qui couchent ensemble, ce ne sera plus de la pornographie, ce sera de l’Art…

L’idée de base, tirée d’un film indé US de 2009 (‘Humpday’ de Lynn Shelton), est légère et assez bêtasse, mais les acteurs se font si manifestement plaisir que le spectateur les suit finalement sans problème. D’autant que les personnages secondaires se révèlent également savoureux : Laetitia Casta en trentenaire obsédée par ses phases d’ovulation, Charlotte Gainsbourg et Asia Argento en couple de lesbiennes fantasques terrifiant Cluzet avec un gode-ceinture, ou encore Joeystarr qui chante ‘Paroles, paroles’ de Dalida en cellule de dégrisement (un moment particulièrement jouissif).

En filigrane, la question de la perte de sens des identités sexuelles est traitée avec une certaine subtilité (en dépit du côté rigolo du synopsis), de même que celles du temps qui passe, des responsabilités qu'on fuit ou de la nostalgie. Et, fait assez rare : la sexualité masculine y est envisagée dans une certaine complexité (même si, évidemment, on est encore loin de ‘Shame’). Au bout du compte, sans être bouleversant, ‘Do not disturb’ parvient à mêler humour, questions sociales ou générationnelles et sexualité, sans jamais basculer dans le graveleux ou le caricatural. C’est léger, plutôt bien senti, joyeusement interprété, avec quelques partis pris de mise en scène – notamment une longue scène finale de huis clos dans une chambre d’hôtel. Bref, un film agréable, qui passe tout seul.

Infos

Détails de la sortie

Date de sortie
mercredi 3 octobre 2012
Durée
88 mins

Crédits

Votre avis