Juillet août

Cinéma, Comédie
3 sur 5 étoiles
Juillet août

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

Une gentille comédie comme un bonbon très sucré. Voire un peu trop.

Diastème, on a un (petit) problème. Tu sais cadrer à merveille, transfigurer les décors dans lesquels tu nous transportes, et tu traites tes personnages avec bienveillance et empathie, ce qui fait qu'on s'y attache assez rapidement. Mais tu as une mauvaise manie : tu choisis pour trame de fond des sujets complexes que, pour rendre accessibles - et c'est tout à ton honneur -, tu simplifies. Et donc survoles voire caricatures. La rédemption après la radicalisation idéologique dans 'Un français', l'univers du théâtre et le quotidien de ses saltimbanques ambulants dans ‘Le Bruit des gens autour’ et maintenant l'adolescence à la sauce parents divorcés dans 'Juillet août' : c'est louable de s'attaquer à de tels sujets, de se mettre en danger. Mais en usant des poncifs du genre, tu ne leur rends pas service et n'élèves pas vraiment le débat.

Reste, pour le cas de 'Juillet août' du moins, une divertissante tragi-comedie d'été sur les deux mois de vacances de deux sœurs en pleine transition - sentimentale, physiologique, éducative... Un charmant récit d’apprentissage où, certes, certains retournements de situation sont gros comme des villas cannoises et n’apportent rien de très exaltant à l'intrigue. Où, certes, les chansonnettes « low-fi » de ton copain Alex Beaupain donnent, à la longue, envie de se noyer dans les eaux bretonnes. De même que tes petites protégées, Alma Jodorowsky et Luna Lou, ont parfois un jeu approximatif. Toutefois, on ne leur en veut pas - ni à toi d'ailleurs qui, en tant que réalisateur, aurait dû les pousser plus loin - car elles demeurent terriblement touchantes. Et puis leur fragilité est compensée par un casting d’acteurs aguerris qu’on ne voit pas assez souvent à l'écran : Patrick Chesnais ('Le Scaphandre et le Papillon'), Pascale Arbillot ('Les Petits Mouchoirs'), Thierry Godard ('Engrenages') pour ne citer qu’eux.

En somme, 'Juillet août' rafraîchit telle une glace à l’eau en pleine canicule de blockbusters et c'est déjà pas mal. De toute façon, cela vaut toujours mieux que d'aller voir 'Camping 3' !

Par Clotilde Gaillard

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Date de sortie
mercredi 13 juillet 2016
Durée
96 mins

Crédits