Khaos, les visages humains de la crise grecque

Cinéma, Documentaire
2 sur 5 étoiles
Khaos, les visages humains de la crise grecque

Time Out dit

2 sur 5 étoiles

Terriblement d'actualité, 'Khaos, les visages humains de la crise grecque' propose un éclairage sur les conséquences du désastre économique que vit la Grèce depuis maintenant plusieurs années. Le documentaire d'Ana Dumitrescu nous présente d'abord Panagiotis Grigoriou, « blogueur de guerre économique ». C'est avec lui que la réalisatrice arpente le pays en quête de témoignages sur la difficulté de vivre la crise. On le devine bien vite : le film tend, assez grossièrement d'ailleurs, à démonter le cliché du Grec paresseux, qui fait la sieste au soleil en se plaignant d'être au chômage. Les portraits de travailleurs se suivent, et se ressemblent tous ; l'idée principale étant de montrer que le peuple grec subit la crise, alors même qu'il n'a rien fait pour la provoquer. Soit. C'est cependant une évidence pour qui s'est déjà intéressé un tant soit peu au sujet. Aux autres, le film apprend, via des portraits, que le Grec est un homme comme vous et moi, qui n'a rien demandé et qui pourtant souffre, avec derrière la tête l'idée que nous, spectateurs français d'abord, européens ensuite, pourrions nous retrouver dans la même situation bientôt. Un film assez long en somme, car porté par une seule et même idée, et qui aurait pu se contenter de la forme brève et directe du reportage, que la réalisatrice connaît et maîtrise bien. Difficile, qui plus est, d'apprécier ce documentaire quand on a vu 'Debtocracy', œuvre de deux journalistes grecs riche de solutions et alternatives qu'ils proposent pour venir en aide à leur pays. Le film d'Ana Dumitrescu est finalement une bonne introduction à qui voudrait se pencher sur le cas grec. A condition de ne pas s'en contenter.

Infos

Détails de la sortie

Crédits

Votre avis