Le Septième Sceau

Cinéma, Drame
5 sur 5 étoiles
Le Septième Sceau
Le Septième Sceau

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

Chef-d’œuvre de Bergman (dont la filmographie en comporte quand même un bon paquet), Le Septième Sceau est une tuerie métaphysique sans commune mesure. Certes, il y a, de prime abord, une tension exigeante pour le spectateur dans ce face-à-face de la Mort et d’un chevalier du XIVe siècle, jouant aux échecs dans une Suède ravagée par la peste. On n’est pas chez Judd Apatow, c'est certain.

Mais pour peu que nous soit vaguement passée l’envie de rire, Le Septième Sceau est une hallucinante danse macabre, où l’amour de Bergman pour le théâtre et les forains rencontre à merveille son angoisse métaphysique, dans une ambiance de fin du monde d’un onirisme renversant.

Réalisé la même année que le nostalgique Les Fraises sauvages, ce film peut être vu comme son pendant sombre, nihiliste, négatif, d’une richesse métaphorique littéralement mortelle. D'ailleurs, en termes de fin du monde, sa lente procession de pestiférés se flagellant parmi les vapeurs d'encensoirs reste nettement plus flippante et mémorable qu'une armée d'extra-terrestres !

Infos

Détails de la sortie

Crédits