Le Syndicat du crime

Cinéma
A_Better_Tomorrow

Time Out dit

De John Woo / Avec Chow Yun-fat, Ti Lung, Leslie Cheung

Pour comprendre comment cette collaboration particulière entre John Woo-Chow et Yun-fat s'est emparée de tout l'imaginaire d'une génération – à la différence des films 'The Killer' ou 'A toute épreuve' pourtant stylistiquement plus aboutis – , il faudrait peut-être retracer l'histoire de la cinéphilie à Hong Kong. Avec un titre chinois que l'on pourrait traduire littéralement comme "la vraie nature du héros", ce film d'action hongkongais, caractéristique de l'"heroic bloodshed" (ou carnage héroïque, terme utilisé pour désigner un genre de films d'action hongkongais), synthétise en effet le meilleur de plusieurs univers cinématographiques distincts : remake relativement fidèle de 'The Story of a Discharged Prisoner' (1967) de Patrick Lung Kong, 'Le Syndicat du crime' est en outre pimenté par le principe de la fraternité et le code d'honneur du yi provenant des épopées d'arts martiaux d'antan, en particulier celles réalisées par son mentor Chang Cheh, pour qui Woo avait précédemment travaillé en tant qu'assistant réalisateur. Tout en opposant avec délectation les personnages de Ti Lung et du frère de Leslie Cheung l'un contre l'autre, faisant d'eux des ennemis mortels de part et d'autre de la loi, l'action classique est également fortement renforcée par l'interprétation charismatique que Chow fait de Mark, l'acolyte complice en trench qui laissa une marque indélébile dans notre conscience publique : qui pourrait oublier le spectacle de cet homme allumant une cigarette avec un billet de banque en flammes ? Son audace n'a d'égal que sa loyauté et son héroïsme, et, pour nos esprits approbateurs, Mark c'est nous.

* Saviez-vous ... ? ... comment Woo obtint tout d'abord du succès en initiant la tradition désormais coutumière dans les films d'action de la fusillade à double pistolet ? Le réalisateur explique : "Quand je me préparais pour tourner une scène pour 'Le Syndicat du crime', où Chow Yun-fat devait s'en prendre à beaucoup de personnes, j'ai demandé à Chow d'utiliser deux pistolets en même temps pour reproduire à la fois le rythme musical des battements de tambour et les dommages d'une mitrailleuse. "

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Crédits