L'Ennemi de la classe

Cinéma, Drame
4 sur 5 étoiles
L'Ennemi de la classe

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Dans un entretien récent, Laurent Peretjatko, réalisateur de 'La Fille du 14 juillet', s’interrogeait sur le « peu d’adaptations de fables de La Fontaine (au cinéma) ». Bien que le format de celles-ci n’aide pas leurs éventuelles transpositions cinématographiques, l’interrogation ne manque pas de souligner la difficulté que le septième art peut ressentir face aux questions morales. Quelques heureuses exceptions viennent toutefois offrir un cinéma plus coloré, ni tout-noir, ni tout-blanc, comme ‘Le Quatro Volte’ de Michelangelo Frammartino, ou ce premier long-métrage de Rob Bicek au titre trompeur, ‘L’Ennemi de la classe’.

Car, d’ennemi, il n’en est point dans cette histoire de suicide d'une adolescente, vécue il y a dix ans par le réalisateur slovène. La rébellion de la classe face à l'autorité du lycée dépeinte par Bicek, d’abord centrée sur le personnage peu charismatique, presque caricatural, d'un intraitable professeur d'allemand, finit lentement par se dissoudre, nivelant les points de vue plutôt que d'aller jouer l'habituel retournement de situation entre un bourreau et sa victime.

‘L’Ennemi de la classe’ offre ainsi une mise à plat du ressenti, où chacun exprime une émotion qui n'arrive jamais à dominer celle qu'il affronte. Chaque personnage incarne une réaction différente face au suicide d'autrui, sans que rien ne vienne pleinement justifier l'une plutôt que l'autre. La réalisation elle-même prend le parti de la neutralité, dans ce lycée filmé en huis-clos, aux couleurs aussi neutres que celles de son histoire, qui ne distingue jamais le loup de l’agneau, le loup du chien, ou encore la classe de son ennemi. Bravo à ce jeune réalisateur, donc, qui vient damer le pion à ceux qui pensent impossible d'exprimer un point de vue équilibré, juste et ouvert au cinéma, sur une question aussi épineuse. Bicek et mat.

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Date de sortie
mercredi 4 mars 2015
Durée
112 mins

Crédits

Votre avis