Louder Than Bombs / Back Home

Cinéma, Drame
3 sur 5 étoiles
Louder than Bombs

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

On attendait beaucoup de ce nouveau long métrage de Joachim Trier, réalisateur du brillant et poignant 'Oslo, 31 août' en 2011. Mais si la délicatesse et la subtilité des sentiments restent ici touchantes, précises, on ne peut cependant manquer de ressentir une certaine déception devant ce 'Louder than bombs' (rebaptisé, depuis, 'Back Home'), beau film de deuil pudique, mais sans doute un peu trop timide.

Photo-reporter brillante et hantée, Isabelle Reed (Isabelle Huppert) est décédée il y a trois ans dans un accident de voiture. A l'occasion d'une rétrospective de son travail, un ancien collègue décide d'écrire un article à son sujet, interprétant cet accident comme un suicide. Il en informe le veuf d'Isabelle (Gabriel Byrne) qui va alors devoir aborder ce difficile sujet avec ses deux fils, dont le cadet, adolescent (Devin Druid), paraît particulièrement renfermé sur lui-même.

Toute en retenue, l'interprétation des acteurs gratifie le film d'une belle richesse ; et la mise en scène de Joachim Trier permet d'entrer de plain-pied dans l'intimité de ces personnages, dans la difficulté et les non-dits des relations familiales, au gré de discrets flashbacks et d'une réalisation inventive et assez impeccable. Pourtant, ce 'Louder than bombs' au premier titre trompeur (puisqu'il s'appelle désormais 'Back Home') a tendance à laisser le spectateur à la surface : refusant tout pathos sur un sujet véritablement dur, il manque du coup parfois d'émotions plus intenses. Evidemment, on aurait envie de saluer cette décence - si elle ne condamnait au bout du compte ce long métrage à une certaine langueur. Qui reste tout de même le signe d'un réalisateur fin, délicat et habile.

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Durée
105 mins

Crédits

Réalisateur
Joachim Trier
Scénariste
Joachim Trier, Eskil Vogt
Acteurs
Jesse Eisenberg
Gabriel Byrne
Isabelle Huppert