Malavita

Cinéma, Comédie
2 sur 5 étoiles
Malavita

Time Out dit

2 sur 5 étoiles

‘Malavita’ n’est sans doute pas le film le plus attendu de cette rentrée, mais le dernier long métrage de Luc Besson, avec Robert De Niro en tête d’affiche, reste a priori assez vendeur. L’histoire, adaptée du roman de Tonino Benacquista, raconte les tribulations de Fred Blake, ancien mafieux new-yorkais repenti, sous la protection du FBI, planqué avec sa drôle de famille dans un bled paumé de Normandie.

Au départ, on assiste à une comédie plutôt bien ficelée, où la joyeuse bande s’acclimate en douceur à leur nouvelle ville… où la population est bizarrement très anglophone ! On a quand même du mal à croire que les ados du lycée soient bilingues ; mais passons, pour peu qu’on prenne plaisir à voir Michelle Pfeiffer aller acheter des pâtes dans la petite épicerie du patelin et les deux enfants s’adapter, de façon musclée, à l’ambiance du lycée, plein de petits boutonneux. Malheureusement, Luc Besson ne peut bientôt s’empêcher de multiplier les clichés, en décrivant les Américains comme des mangeurs de Peanuts Butter, et réduisant les Français à des villageois aigris qui adorent le Camembert et mettent de la crème dans tous les plats.

Au-delà, l’histoire, qui commençait plutôt bien, peine à s’ancrer dans une suite logique, alternant des effets humoristiques avec des moments, pour le coup, très violents. Pfeiffer s’avère crédible dans son rôle de femme au foyer pas si désespérée, ainsi que les deux enfants, dont la jeune actrice, Dianna Agron (‘Glee’). Pourtant, la violence de leurs comportements, souvent compulsifs - la fille qui donne un coup de tête à une de ses camarades qui ne veut pas lui prêter son portable ou la mère qui met le feu dans à l’épicerie du village après avoir entendu des remarques – voudrait passer pour du « cool » alors que le résultat finit par être inutilement dérangeant. Finalement, on ne parvient pas à prendre en sympathie cette famille, beaucoup trop spéciale pour être attachante. Heureusement que Robert De Niro et Tommy Lee Jones, le flic FBI chargé de la protection de l’ancien mafieux, filent le parfait désamour et relèvent un peu le niveau du film avec leurs échanges caustiques.

Malgré sa référence aux ‘Affranchis’ de Martin Scorsese (dans la scène qui se déroule à la cinémathèque du village), ‘Malavita’ ne parvient même pas à reprendre les ingrédients d’un bon film de gangsters, même avec Robert de Niro et une bonne dose d’action concentrée dans la séquence finale, pleine de rebondissements et de gros calibres. Bref, un divertissement familial bancal, mais sans doute un parfait film du dimanche soir sur TF1.

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Date de sortie
mercredi 23 octobre 2013
Durée
0 min

Crédits

Réalisateur
Luc Besson
Scénariste
Luc Besson
Acteurs
Robert De Niro
Michelle Pfeiffer
Dianna Agron
Tommy Lee Jones

Votre avis