Mange tes morts

Cinéma, Drame
4 sur 5 étoiles
Mange tes morts

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Entre fable initiatique, polar à la sauce Pieds Nickelés et docu-fiction chez les Manouches, ‘Mange tes morts’ réussit à slalomer avec une cohérence inattendue et un ton d’une drôlerie inédite, en marge d’une tension dramatique qui pourrait évoquer celle d’un ‘Ocean’s Eleven’ en mode gitan.

Chez les Yéniches, communauté tsigane du nord de la France, l’horizon paraît violemment bouché. Deux seules possibilités s’offrent ainsi au jeune Jason Dorkel (Jason François), tout juste 18 ans : la religion ou la délinquance. Mais alors que celui-ci s’apprête à célébrer son baptême chrétien, son demi-frère, Fred (Frédéric Dorkel), fait son retour au sein de la communauté après quinze ans de prison. Embarquant bientôt le timide Jason et leur frangin Michaël (Michaël Dauber) avec lui, Fred, rendu plus rebelle encore par son séjour en taule, entend bien désormais voler une cargaison de cuivre, dont la revente devrait permettre à leur famille de survivre.

Or, comme dans les meilleurs films de genre, tout se joue ici à côté du principal fil narratif. Rappelant l’approche du néoréalisme par son côté documentaire, improvisé, ‘Mange tes morts’ se plaît en effet à suivre ses anti-héros dans leur quotidien : courses-poursuites de bagnoles à travers la nuit, dialogues crus et conversations à bâtons rompus autour d’une table de fast-food… Le film de Jean-Charles Hue oscille ainsi en permanence entre récit picaresque et adrénaline de film policier. Détonnant, ce mélange permet de saisir avec acuité la mentalité, le sens de l’honneur et l’atmosphère de la communauté yéniche, dont les représentants, haut en couleur (l’impressionnant Frédéric Dorkel en tête), parviennent à susciter une émotion puissante, décalée, souvent hilarante, parfois flippante, mais toujours pleine d’originalité. Lauréat du prix Jean Vigo 2014, ‘Mange tes morts’ s’affirme déjà haut la main (peau de lapin) comme l’un des films français les plus singuliers et réussis de cette rentrée. Parole de gadjo.

Voir aussi : les dix meilleurs films de la rentrée 2014

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Date de sortie
mercredi 17 septembre 2014
Durée
94 mins

Crédits