Moon Duo • 'Circles'

Cinéma
3 sur 5 étoiles
Moon Duo 'Circles'

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

Comme son nom l’indique, Moon Duo est composé de deux membres : Ripley Johnson, guitariste de Wooden Shjips, et Sanae Yamada, une prof d’anglais, aux synthétiseurs. Faute de moyens financiers, les deux musiciens ont récemment déménagé de San Francisco, foyer psychédélique historique, pour s’installer au Colorado et se consacrer au groupe, qui a sorti le disque 'Circles' en octobre 2012. Ecoutée de façon superficielle, la musique de Moon Duo peut sembler répétitive et lassante, alors qu’elle est répétitive et passionnante. Se passer en boucle (en « cercle ») le disque s’avère en réalité une expérience mystique où les sons foisonnent, denses, hypnotiques, apaisants. Derrière les motifs répétés se cachent donc d’infinies variations qui rendent délectable cette impression d’identique mouvant, de confort cognitif (« tiens, je sais ce qui va venir ») où s’installe cependant la surprise (« tiens, je ne m’attendais pas à ça »). Surtout, les Moon Duo ont pensé la répétition des riffs comme une invitation à la danse. Désireux de retrouver la fonction originelle du rock’n’roll, celle de faire remuer les hanches, ils sont parvenus à faire un disque à la fois idéal pour l’écoute solitaire intérieure et pour les soirées dansantes. Très psyché à l’indienne sur l’excellent single "Sleepwalker", au ralenti sur le long et indispensable "Rolling Out", plus pop avec "Circles", définitivement rock dans "I Been Gone", presque glam avec "Free Action", la danse se conjugue au pluriel au fil de morceaux remarquablement produits. Pour obtenir ce son qui capte l’auditeur, les musiciens sont obligés de manier les effets avec une précision chirurgicale afin de compenser leur nombre et emplir l’espace sonore de façon claire et psychédélique à la fois. Ripley Johnson utilise ainsi une pédale Big Muff pour la guitare, qui lui permet d’allier distorsion, phaser ou flanger sans pour autant perdre en acuité. De la même manière, sa femme Sanae Yamada se sert d’une pédale pour guitare sur son Nord Electro 3, un synthé déjà blindé d’effets trémolo et modulateurs. Le résultat, c’est une musique affûtée, séduisante et si planante qu’on ne veut pas qu’elle s’arrête.

Label : Sacred Bones Records

>> Lire les autres critiques de notre dossier sur les meilleurs albums de 2012.

Infos

Détails de la sortie

Crédits

Votre avis