Nymphomaniac - Volume 2

Cinéma, Drame
Recommandé
4 sur 5 étoiles
Nymphomaniac - Volume 2

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Donnez-lui un ange, il en fera un démon. Avec ce deuxième volume de Nymphomaniac, von Trier poursuit son entreprise de subversion et d’inversion des valeurs, dans une lecture antichrétienne – ou profondément christique, c’est selon – des comportements humains. Si le premier volet, étonnamment drôle, apportait une once de légèreté à l’œuvre du réalisateur danois, ce deuxième se montre bien plus froid et cruel, dans la droite lignée d’Antichrist et Melancholia. Fini l’âge tendre, la découverte par Joe de sa nymphomanie et la consommation massive mais plutôt joyeuse de chair masculine. Le temps est venu d’expier (ou pas) ses péchés, dans ce qui ressemble fort à un chemin de croix, couronne d’épine au bas-ventre incluse.

Moins exaltants et immédiatement jouissifs, ces trois derniers chapitres (la Passion de Joe ?) n’en restent pas moins captivants dans leur intertextualité, donnant au film des airs de miscellanées de culture européenne, où le sadomasochisme côtoie Beethoven, où la psychanalyse se confond à la confession, et où la morale devient une notion bien abstraite. Car plus qu’un adepte de la provocation gratuite, von Trier est surtout devenu le poil à gratter du cinéma européen, questionnant la nature humaine jusque dans ses recoins les moins fréquentables, à l’image du thème de l’euphémisme démocratique (Joe dit « nègre » et non « noir », et s’en explique), de la pédophilie ou du rejet de la maternité (comment devenir maman quand on reste une putain ?).

Malgré quelques ficelles trop apparentes (montage parfois « sec » dans ses découpes, bascules scénaristiques prévisibles), la narration est suffisamment prenante et riche pour balader son spectateur, et surtout le faire cogiter. Car derrière sa cruauté et une certaine violence, von Trier apparaît avant tout comme un humaniste – bien conscient que cette notion est inconciliable avec le conformisme ambiant.

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Crédits

Réalisateur
Lars von Trier
Scénariste
Lars von Trier
Acteurs
Charlotte Gainsbourg
Stellan Skarsgard
Shia LaBeouf
Jamie Bell