Palma Real Motel

Cinéma, Drame
Recommandé
4 sur 5 étoiles
Palma Real Motel

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

'L'Education sentimentale' sur une plage de Veracruz : voilà ce que le destin (ou le hasard) propose au jeune Sebastian (Krystian Ferrer), 17 ans, alors qu'il remplace son oncle à la réception du Palma Real Motel. Ensemble de bungalows discrets en bord de mer, l'hôtel est un lieu où se retrouvent des couples adultères - ou des jeunes n'ayant nulle part où se retrouver en catimini. Parmi les clients, Miranda (Adriana Paz), une trentenaire sensuelle qui passe la majeure partie de son temps à attendre son amant, Mario. A un moment, Sebatian les écoute d'ailleurs faire l'amour, et la scène est l'une des plus réussies et touchantes du film. Peu à peu, Sebastian et Miranda se prennent d'amitié l'un pour l'autre. Et vous avez déjà imaginé la suite.

Comme chez Flaubert, l'histoire est délibérément banale : tout se joue dans la manière de la raconter. Or, le réalisateur Aaron Fernandez parvient à trouver un ton juste pour exprimer ce mélange d'amitié, de sensualité et d'inattendu qui fonde le désir de ses personnages. Le ciel orageux, son électricité latente comme métaphore des sens... Comme dans 'Post Tenebras Lux' de Reygadas, le climat mexicain parle largement pour les personnages de ce 'Palma Real Motel'. L'amour y est libre, bouillonnant, parfois impudique, mais Fernandez le traite avec beaucoup de délicatesse et de sensibilité. Et cet équilibre du film, à la fois simple et dense dans les sentiments qu'il évoque, en fait une parfaite histoire d'amour estival. A défaut de partir à la mer.

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Date de sortie
mercredi 23 juillet 2014
Durée
100 mins

Crédits