Shoah

Cinéma, Documentaire
Shoah

Time Out dit

Documentaire réalisé par Claude Lanzmann.

Film fleuve avoisinant les dix heures, ce documentaire tourné sous commande entre 1976 et 1981 traite de front l’extermination des juifs pendant la seconde guerre mondiale. Loin des écueils de la fiction, Lanzmann donne la parole. Il la donne aux témoins de la Shoah, qu’ils soient juifs ou même nazis. Il filme les lieux du génocide, ses espaces vides, ces endroits à n’y rien comprendre sans les mots de celles et ceux qui savent. Tout cela sans la moindre image d’archive puisqu’elles ne sauraient pour lui rien dire des atrocités. Il faut imaginer et ne pas voir pour comprendre (on est bien loin de l’odieux et pourtant acclamé film-musée Le Fils de Saul). Shoah n’est pas un documentaire de la reconstitution pure mais de la parole retrouvée (le plus souvent face caméra). Elle est nécessaire dans ce qu’elle soulage, dans la manière dont elle livre un intime qui donne à éprouver l’affliction de toute un peuple, de toute une humanité. Puis redire les gestes, les refaire parfois (on pense notamment à l’homme du train), pour partager et tenter de comprendre. Pour essayer d’exorciser. Comment faire face à ce qui ne peut pas être oublié, comment mettre en place la transmission ? Comment concevoir l’irreprésentable ? Il faut éprouver par la mémoire du corps dans ce que les mots et les gestes ont de vérité absolue (c’est aussi tout le prisme du cinéma de Rithy Panh). Et voir ainsi dans le moindre recoin de ces ruines, la possibilité de rendre non pas visible mais lisible par l’archéologie des corps, des pensées.

Par Gildas Madelénat

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Crédits

Votre avis

LiveReviews|0
1 person listening