The Lobster

Cinéma, Comédie
3 sur 5 étoiles
4 sur 5 étoiles
(5Appréciations)
The Lobster

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

Chaque année, il semble que certains films à Cannes ont été choisis pour remplir une ligne bien précise du palmarès. Ainsi en va-t-il de 'The Lobster', lequel officie en tant que film à l'histoire surprenante, absurde et originale, promis à un prix du scénario. Peut-être même recevra-t-il celui du jury, souvent attribué à une œuvre « audacieuse ». Film à la beauté froide et à l'humour pince-sans-rire, 'The Lobster' commence forcément bien. La voix envoûtante de Rachel Weisz (également comédienne dans le film) captive le spectateur, tandis que la musique, angoissante et soudaine, le réveille quand il pourrait s'assoupir. Des célibataires obligés de se trouver un partenaire en quelques semaines à l'intérieur d'un hôtel aux allures de prison dorée, sans quoi ils se retrouvent transformés en animaux ? Voilà qui ne laisse pas indifférent. La première partie du film se consacre donc à ce huis-clos absurde, ponctué de scènes comiques assez réussies, où la moustache de Colin Farrell joue admirablement bien. 

Dans ces séquences marrantes quoique peu subtiles, Yorgos Lanthimos se moque de notre façon d'idéaliser la vie à deux. Les couples se forment à partir de points communs superficiels et les enfants sont représentés comme un simple moyen d'éviter les querelles entre amoureux. Intelligemment, le cinéaste prend soin de ne pas tomber dans l'excès inverse : les célibataires, des marginaux qui ont créé une société dans la forêt, en prennent aussi pour leur grade. Ils écoutent de l'électro au casque chacun dans leur coin et passent leur temps à se masturber. C'est pourtant là que le film s'essouffle et que le réalisateur comble ses hésitations scénaristiques par des échappatoires. Certes, on s'amuse toujours mais le rire s'évapore dans le vide. Les personnages parlent presque tous comme des neuneus, ce qui tend à uniformiser le discours du film, même si le ton des acteurs permet aussi aux répliques de gagner en second degré. Ici, chaque phrase sonne faux et semble dire l'inverse de ce que pense celui qui la prononce. 'The Lobster' est un grand bal des faux-culs en somme, admirablement mis en scène, bien écrit, mais trop distant avec son sujet pour en tirer quelque chose de plus que ce sentiment d'étrangeté amusante.

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Durée
118 mins

Crédits

Réalisateur
Yorgos Lanthimos
Scénariste
Yorgos Lanthimos, Efthymis Filippou
Acteurs
Colin Farrell
Léa Seydoux
Rachel Weisz
John C. Reilly

Votre avis (5)

4 sur 5 étoiles