There Will Be Blood

Cinéma, Drame
Recommandé
5 sur 5 étoiles
There Will Be Blood

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

Pour devenir l’un des cinéastes les plus pertinents et talentueux des vingt dernières années, Paul Thomas Anderson a dû dépasser son statut de chroniqueur scorcesien de la vie débauchée de Los Angeles pour explorer la crise de confiance du mâle américain. There Will Be Blood a opéré ce tournant, déployant la figure du malfrat sous les traits d’un baron du pétrole. Le héros, Daniel Plainview, s’y impose comme une version ultra-flippante de Daniel Day-Lewis, le genre de mec qui menace (dans une scène cultissime) de terminer votre milk-shake avant de vous fracasser la tronche.

Bien aidée par la musique de Jonny Greenwood de Radiohead (qui signe là son entrée dans la caste des grands compositeurs de ce siècle), la saga épique de « PTA » dialogue à travers les décennies avec le cynisme de Chinatown (Polanski), son ancêtre 70’s. Comme Phantom Thread l’a démontré en 2017, le réalisateur n’a pas perdu le sens de l’humour de ses débuts. Mais à un moment, Anderson a eu besoin de s’affirmer en devenant sérieux. C’était le moment There Will Be Blood !

Par Olivier Joyard

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Date de sortie
mercredi 27 février 2008
Durée
158 mins

Crédits

Réalisateur
Paul Thomas Anderson
Scénariste
Paul Thomas Anderson
Acteurs
Daniel Day-Lewis
Dillon Freasier
Ciarán Hinds
Kevin J O'Connor
Paul Dano