YAO

Cinéma, Comédie
1 sur 5 étoiles
YAO

Time Out dit

1 sur 5 étoiles

Seydou Tall est « un Bounty, noir dehors mais blanc dedans. » Un comédien d’origine sénégalaise à la « mentalité parisienne » surdimensionnée. Il est aussi écrivain, et la présentation de son dernier livre l’amène à découvrir le pays de ses ancêtres. Sur sa route, Yao, un jeu fan qui traverse tout le pays pour le rencontrer. Paris-Dakar ou la quête de l’humanité perdue.

Ex-personnalité préférée des français, Omar Sy est la valeur sûre du psychosocial à grand échelle. Un cinéma qui se tourne de plus en plus vers l’Afrique. Mais comme n’est pas Black Panther qui veut, sa voiture tombe en panne en pleine cambrousse. Dans un continent trop grand, trop subtil pour lui (et pour Godeau, habituellement producteur). Son sourire ne suffit pas non plus à rendre compte des troubles géo-politico-économique. En même temps, que vaut la complexité du monde face aux méandres de cœur d’un divorcé du 14ème ?

Cette histoire sans ampleur se déroule donc dans une Afrique carte postale où chaque splendeur éventuelle est annexée par la stupidité de ce « parisien » en quête de soi. Dans un film qui ne sait ni parler des croyances et des pratiques (cette séquence où sa voiture roule sur des hommes en pleine prière… une vraie honte de cinéma), ni des enjeux de l’art et de l’écriture. Un safari aussi grotesque que le chapeau colonial de Mélania Trump. Ou quand les producteurs feraient mieux de rester producteur.

Par Gildas Madelénat

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Crédits