Le meilleur de votre ville

Il vaut mieux l'avoir en blog

Le Parisien attaque The Parisienne pour contrefaçon


Loin de nous l'idée d'une solidarité entre blogs par pur principe et sans réflexion aucune, mais quand un grand quotidien attaque la page personnelle d'une internaute, on ne peut que réagir. Hier, la blogueuse The Parisienne a informé ses lecteurs que Le Parisien l'assignait en justice pour contrefaçon. Propriétaire de l'adresse « www.leparisien.fr/laparisienne », le journal considère que ce modeste blog qui existe depuis cinq ans et possède moins de mille fans Facebook n'a pas le droit d'utiliser une adresse contenant également le mot « parisienne ». Une étonnante conception de la liberté d'expression de la part d'un organisme de presse, pas toujours exemplaire dans sa façon de traiter l'info. Non seulement Le Parisien demande la suppression de l'URL mais il réclame sans sourciller 20 000 euros de dommages et intérêts, du grand n'importe quoi. Précisons qu'il existe un paquet de blogs et de sites avec le mot « parisienne » à l'intérieur, comme cette course à pied, ce site de livraison de brunch, un modèle fameux de 4L ou ce blog d'une chanteuse engagée. En tout cas, à Time Out Paris, nous envisageons sérieusement d'attaquer le film Time Out, un nanar qui fait du tort à notre réputation.

>>> La page Facebook de The Parisienne, si vous souhaitez lui signifier votre soutien à l'aide du #Jesuisparisienne.


City links

Global links