Festival Pépites Club #1

Junior, Festivals
0 J'aime
Epingler
Festival Pépites Club #1
© MioSHe

Pour sa première édition le dimanche 25 septembre, ce nouveau rendez-vous des enfants réserve de bien belles surprises culturelles.

Vous redoutez souvent le mois de septembre car, passé la joie des retrouvailles avec ses petits copains, votre bambin broie du (tableau) noir à l’idée de rester enfermé dans sa salle de classe. Pour lui changer les esprits une fois le week-end venu, vous écumez donc les parcs, les aires de jeux et les musées. Mais le dimanche 25 septembre, ne vous triturez plus les méninges pour savoir comment le divertir car voici la perle rare qui sauvera votre fin de semaine : le Festival Pépites Club.

L’amusement à l’air pur

A l’initiative du Hasard Ludique et de L’Armada Productions – dénicheur de talents musicaux ayant pour cible le jeune public – et en partenariat avec l’association Les Jardins du Ruisseau, la première édition de ce festival grandeur miniature investit un tronçon de la Petite Ceinture pour en faire une aire de jeux à ciel ouvert. Mille mètres carrés de voies ferrées et de verdure transformés en salle de concert, plateau de radio ou ateliers d’artiste. Selon leur curiosité et leurs goûts, les enfants ayant soif d’apprendre pourront donc s’essayer au métier de compositeur avec les bruits de la nature environnante, se découvrir une vocation d’animateur sur les ondes, devenir un Cartier-Bresson en herbe ou même s’improviser sérigraphe et architecte de l’extrême grâce au système de construction innovant développé par les designers Alisa Andrasek et Jose Sanchez.

Et, si après toutes ses activités, le besoin de se reposer un peu se fait sentir, ils pourront recharger les batteries devant un concert de musique urbaine contée, sur les traces du chat Pull-Over. Pour, une fois requinqué, se déchaîner de plus belle sur le dancefloor au son hip-hop de DJ Mac L’Arnaque & Da Titcha. Avec démos de breakdance par le danseur Stanislas Doki en prime : de quoi attaquer le lundi avec de l’énergie à revendre !

Par Clotilde Gaillard

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening