Le meilleur de votre ville

Participez à la restauration d’un chef-d’œuvre de Gustave Courbet

Une p’tite pièce pour sauver une toile de maître ?


Nous n'avons pas tous les moyens de nous offrir un chef-d'œuvre ni d'en devenir un nous-même. A Paris, il existe pourtant de multiples occasions de s'approprier l'art, d'une manière ou d'une autre. En ce moment, le musée d'Orsay nous propose par exemple de découvrir un aspect de la vie des musées que nous avons rarement l'occasion de voir de près en participant à un processus de restauration d'un tableau. Un travail fascinant, complexe et précis, qui se fait en général loin de l'œil du public.

Acquis par l'Etat en 1920 à l'aide de contributions publiques, 'L'Atelier du peintre'de Gustave Courbet a de nouveau recours aux passionnés d'art. Peint en 1855, l'impressionnant tableau de 22 m2 représente la société vue par le peintre. Au centre de la scène, on retrouve Courbet lui-même, entouré de personnes d'origines diverses : on y reconnaît même des visages fameux, dont Baudelaire, Sabatier et Proudhon. Malheureusement, ce précieux tableau a souffert. Au fil des années, la toile est devenue de plus en plus fragile.

Le musée d'Orsay a décidé qu'il était temps d'intervenir, en dépit du coût élevé de l'opération. Au total, la restauration coûtera 600 000 euros, dont 150 000 seraient éventuellement financés par le public. Pour participer, il vous faut tout simplement vous rendre sur la plateforme de financement participatif Ulule. Pour l'instant, la page compte 692 contributeurs qui ont versé un total de 50 302 € au projet.

Pour Orsay, il ne s'agit pas uniquement de réduire sa propre facture. La restauration du tableau permettra au musée de tisser un lien nouveau et original avec ses visiteurs. En effet, une salle en verre a été installée pour que les restaurateurs puissent travailler à la préservation de l'œuvre sous le regard des visiteurs du musée. En revanche, il n'y aura pas forcément quelque chose de nouveau à voir tous les jours, car ce projet inédit durera près d'un an et qu'une semaine de séchage est nécessaire entre chaque application de solvant.

En échange de ses dons, le public sera récompensé : pour un don de 5 €, votre nom sera inscrit dans l'espace Mécène du site Internet pendant la durée de la restauration, pour 100 € vous pourrez entrer dans la salle de restauration, et pour les rares qui débourseront 2 500 €, un dîner privé au musée en présence de deux experts sera offert.



City links

Global links