Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Musée des Arts décoratifs

  • Musées
  • Louvre
  • prix 2 sur 4
  • Recommandé
Musée des Arts Décoratifs
Time Out / Oliver KnightMusée des Arts Décoratifs
Publicité

Time Out dit

Prise dans son ensemble (avec ses annexes, le musée de la Mode et du Textile et le musée de la Publicité), voilà l’une des collections de design et d’art décoratif les plus fournies au monde. Principalement constituée grâce à des dons et legs de Guérin, Perrin, Maciet ou encore Gould. Installés dans l’aile Marsan du Palais du Louvre depuis plus d’un siècle, les Arts déco ont rouvert leurs portes en 2006 après dix ans de travaux : soit 35 millions d’euros investis dans la restauration des lieux et de quelque 6 000 œuvres, parmi les 150 000 que compte le fonds.

Le mobilier et les arts de la table français, du Moyen Âge à nos jours, constituent la clef de voûte de l’exposition permanente, qui sillonne entre tapis extravagants et cristaux infiniment délicats. Les éclairages subtils, sur fond noir, révèlent les trésors exquis du musée sous leur meilleur jour : comme ces faïences réalisées pour la papauté médiévale, ou ces fines pièces d’émail signées Falize, l’un des précurseurs de l’art nouveau.

Des galeries thématiques, départements entièrement dédiés au verre, au papier peint, au dessin ou aux jouets viennent compléter ce parcours au fil duquel on croise de précieux bijoux chinois et d’inestimables épingles à cravate issues de la collection Nissim de Camondo. A admirer entre deux expositions temporaires qui ont vu défiler le designer Roger Tallon, le meilleur de la création contemporaine coréenne et même la célèbre poupée Barbie.

Infos

Adresse
107 rue de Rivoli
1er
Paris
Transport
Métro : Tuileries ou Palais Royal
Prix
De 8,50 à 11 euros. Gratuit pour les - de 25 ans résidents de l'UE, personnes handicapées et leurs accompagnateurs, Pass Education...
Heures d'ouverture
Du mardi au dimanche de 11h à 18h, nocturne (21h) le jeudi.
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce

Programme

Thierry Mugler, couturissime

  • 5 sur 5 étoiles

Vingt ans après avoir rangé sa machine à coudre, Thierry Mugler fascine toujours autant le monde de la mode. Celui qui a notamment sapé Cardi B, reine de la dernière Fashion Week, fait l’objet d’une énorme rétrospective au Musée des Arts Déco (ou le MAD, pour les intimes). Après avoir conquis le Canada, les Pays-Bas et l'Allemagne, quoi de plus logique pour l’expo que de terminer sa tournée à Paname, ville qui a fait de Manfred Thierry Mugler une star des podiums ? Pensée comme un opéra en six actes, l’expo est aussi dramatique et extravagante que celui qu’elle consacre. On découvre le parcours de ce Strasbourgeois d’origine à travers une scéno époustouflante où pas moins de 150 créations se mêlent à des archives photographiques, des vidéos et même des sculptures olfactives. Dès notre entrée dans la nef du MAD, c’est une immense silhouette de Jerry Hall, muse du créateur, qui nous accueille, surplombée du terme “couturissime”. Choix de mot étrange, mais tellement à propos tant les superlatifs ne manquent pas pour qualifier l’expo.  Plus qu’un styliste, c’est un véritable showman que l’on découvre ici. Transformant tour à tour la femme en bête hybride, cyborg futuriste ou superhéroïne, c’est dans des défilés-spectacles hauts en couleur que le designer la met en scène et à travers les clichés de Pierre et Gilles qu’il l’immortalise. La femme Mugler est une “glamazone” au corset serré et aux ambitions assumées. Pas discrète pour un sou, elle est incarnée par des icônes pop, de D

Publicité
Vous aimerez aussi