Juan Atkins + Matthew Herbert

Musique, Musique électronique
0 J'aime
Epingler
Juan Atkins + Matthew Herbert

Alors que pendant des années Paris était reléguée au rang de ville fantôme une fois la nuit tombée, elle vit depuis peu un véritable électro-choc. De plus en plus de clubs s'agitent un peu partout et viennent biberonner les baby-ravers à coup de grosse techno. Le dernier lieu en date ? Nuits Fauves et son spot à la berlinoise. Dans un hangar démesuré de 700 m2, calé sous la Cité de la mode, les enceintes crachent régulièrement de la bonne musique avec des line-up toujours efficaces. Preuve en est avec la prochaine soirée en date, vendredi.

La Rafinerie nous invite ainsi à entrer en transe via la musique de deux pointures du milieu : l’Américain Juan Atkins et le britannique Matthew Herbert. Le premier est considéré comme l’un des pionniers de la techno made in Détroit et a opéré sur des labels mythiques tels que le célèbre Tresor et le très pointu R&S Records. Quant au second, il fait ce qu’il veut : de l’ambient, de la house et de la techno mystique, bref tout ce qu’on aime.

Autant dire que si vous cherchez encore un remède pour enterrer la défaite des Bleus à l’Euro, exercer son jeu de jambes sur la piste est parfait pour l’oubli de soi. Finalement, les seuls perdants de la soirée sont les piliers de béton du quai d’Austerlitz, qui risquent de se faire martyriser jusqu’au petit matin par les « boom boom ». Jouissif.

Par Houssine Bouchama

Publié :

Site Web de l'événement http://www.nuitsfauves.com/
LiveReviews|0
1 person listening