Le meilleur de votre ville

Rétromobile 2015 : quoi de neuf, conducteur ?

Le salon des voitures anciennes ouvre aujourd'hui, dans un climat bien particulier

C'est dans un climat bien particulier que s'ouvre cette année le salon Rétromobile au Parc des expositions de la porte de Versailles. Déjà fin 2012, Bertrand Delanoë attirait l'ire des collectionneurs de véhicules anciens en proposant d'empêcher l'accès à Paris aux véhicules les plus polluants. Finalement épargnés puisqu'un statut spécial leur sera attribué, ces mêmes amateurs ont dû sursauter ces dernières semaines à la découverte des annonces de l'actuelle maire de Paris, Anne Hidalgo, qui reprend les propositions de son prédécesseur en ajoutant d'autres réformes. Et en définitive, tous les automobilistes circulant dans Paris seront concernés. 


Dernièrement, c'est en effet une avalanche de mesures qui s'est abattue sur les conducteurs, notamment : la limitation de la circulation dans le quartier en rénovation des Halles d'ici 2016, à l'image de la « nouvelle » place de la République ; l'interdiction des voitures antérieures à 1997 dans la capitale dès 2016, sauf le week-end, mesure en vigueur dès juillet 2015 pour les cars et autres poids lourds les plus polluants ; l'interdiction des véhicules diesel à partir de 2020 ; surtout, le relèvement des tarifs du stationnement pour les résidents, avec une carte d'abonnement auparavant gratuite, désormais facturée 45 €/an, la suppression de la gratuité au mois d'août, 130 % d'augmentation sur le coût du stationnement à l'heure (180 % pour la semaine), et entre 11 et 100 % d'augmentation pour les non-résidents. 


Bien sûr, les Parisiens et autres Franciliens désirent eux aussi une capitale plus « verte » et saine : mais à quel prix ? Beaucoup prennent d'ailleurs la voiture parce qu'ils n'ont souvent pas le choix. Et surtout, quels moyens efficaces seront mis en place si un jour l'automobile devient vraiment indésirable à Paris ? Comme l'affirme un article publié sur Slate en janvier, ces mesures ont pour l'instant des allures de décisions hâtives, alors que le réseau de transports en commun n'est pas encore prêt à supporter un afflux supplémentaire d'automobilistes obligés de laisser la voiture au garage pour rallier Paris ou en sortir. 


Autant de questions dont on pourra débattre au salon Rétromobile (et ailleurs), du 4 au 8 février, entre deux visites aux stands. Plus d'infos ici.


Le rétroblog

Demain c'est loin

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection
  1. 9 rue Julien Lacroix, 20e
Plus d'infos

Comptoir Général

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection
  1. 80 quai de Jemmapes, 10e
Plus d'infos

Papacionu

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  1. 7 rue Cadet, 9e
Plus d'infos

City links

Global links