0 J'aime
Epingler

De la nourriture, du sexe, des restaurants romantiques

Ce soir, vous ne lui mettrez pas que l'eau à la bouche...

DR

Vous êtes à la recherche d'un bon restaurant ? Saint-Valentin rime toujours, pour vous, avec petit dîner aux chandelles et plaisir des sens ? Ca tombe bien, à Time Out Paris, on a eu envie de saisir l'occasion pour parler d'amour, bien entendu, mais en épiçant le tout avec un peu de sexe. Du cœur et du cul, quoi. Et en réfléchissant au sujet, on s'est dit que finalement le parallèle entre l'Acte, avec un grand A évidemment, et la cuisine était assez facile à établir. Voyez par vous-même. Le champ lexical d'abord. Ca commence avec l'autre que vous trouvez joli(e) à croquer, que vous laissez un peu mijoter avant de faire monter doucement la température jusqu'à ce que les choses deviennent vraiment bouillantes. Les accessoires ensuite : bougies, huile, fouet... arrêtons-nous là. Et enfin, la temporalité. L'entrée pour les préliminaires, parfois négligée, mais à tort, une bonne entrée donnant le ton des réjouissances. Le plat principal pour le vif du sujet, et le dessert pour l'après. Il y a ceux qui s'endorment, ceux qui recommencent, qui s'allument une cigarette, qui débriefent, qui plaisantent, qui refont le monde. Bref, le dessert, c'est un peu la signature du chef.

Alors, pour respecter cette sainte trinité, on vous a concocté un petit dossier en trois temps. D'abord des bars avec des décors, des vins, des cocktails et des petits plats à (le/la faire) tomber. Parce que parfois un très bon verre et quelques produits rares sont aussi bien vus qu'un beau resto. Ensuite des tables dans des hôtels pour les malins qui voudraient passer directement de la bonne chère à la bonne chair. Et une sélection de brunchs pour les petits matins, histoire de reprendre des forces (avant de recommencer). Evidemment, tout ça c'est pour la Saint-Valentin, mais ça marche toute l'année, hein. 

Préliminaires

Joséphine, caves parisiennes

Recommandé

Vous l’avez rencontré(e) dans un rade poisseux de la rue Ménilmontant. Il était tard, il faisait chaud. Depuis, vous avez écumé ensemble tous les bars où la pinte est à moins de 5 €. Mais aujourd’hui, c’est différent, vous avez envie de lui jeter un peu de poudre aux yeux. Alors, restez dans le même quartier, mais changez de cadre.

25 rue Moret, 11e

En savoir plus
Ménilmontant

La Compagnie des Vins Surnaturels

Il ou elle est un amateur de belles choses et vous avez envie de l’impressionner, quitte à y mettre le prix ? Direction la Compagnie des Vins Surnaturels. Le décor est parfait : recoins douillets, grands canapés fondants et lumière voilée.

7 rue Lobineau, 6e

En savoir plus
Odéon

Les Etages

Ca commence par un verre de vin accoudé au joli zinc bien décoré. Puis la discussion s’enflamme. Vous êtes bercé par le fond musical électro et bien senti, alors vous la/le prenez par la main. Et hop, vous l’emmenez au premier ou deuxième étage. Là, bien installés dans l’une des petites pièces qui parsèment l’espace, vous commandez un Dalhia Rose.

35 rue Vieille du Temple, 4e

En savoir plus
Le Marais

Le Rosie

Recommandé

Niché sous le Sacré-Cœur, le Rosie ressemble à un appartement de fille, pimpant, joliment aménagé avec des fauteuils et coussins imprimés et colorés, des tables basses et des lumières tamisées. Tous les meubles sont dépareillés mais assortis dans un bel esprit vintage. Une ambiance parfaite pour se délasser sur un doux fond musical.

3 rue Muller, 18e

En savoir plus
Goutte d'Or

Tables avec vue

Auberge Flora

Le Sud-Ouest, la lumière du crépuscule, quelques grillons qui chantent, un léger mistral qui souffle, vous deux allongés dans un champ de coquelicots… Au secours, notre détecteur de clichés vient de passer dans le rouge. N’empêche qu’entre les murs bleus de l'auberge de Flora Mikula, on se sentirait presque un peu comme ça.

44 boulevard Richard Lenoir, 11e

Voir les prix En savoir plus
11e arrondissement

Hôtel Amour

Recommandé

Le glamour et l’érotisme version SoPi, revus par les frères Costes, corrigés par M. André, ça donne une table tout à fait honorable, garnie de produits frais, arrosée de bons vins, des recettes classiques et bien exécutées, de jolies salades (carte autour de 40 €). Mais plus que l’assiette, c’est le paysage qui marque des points ici. Un décor du feu de dieu, habité par l’âme libertine du quartier rouge...

8 rue Navarin, 9e

En savoir plus
Pigalle

Mama Shelter Paris

Recommandé

Vous aviez envie de la/le couper du monde pour lui parler de celui de demain ? Vous avez frappé à la bonne porte. Bienvenue dans un futur beau et ludique, à deux enjambées du cimetière du Père Lachaise. Cet hôtel, sorti des méninges de monsieur Starck, accueille une clientèle branchée qui vient des quatre vents.

109 rue de Bagnolet, 20e

Voir les prix En savoir plus
20e arrondissement

Le Bistrot des Dames

Recommandé

Ambiance bohème et meubles chinés, joliment arrangés pour ce petit hôtel propret (ne vous fiez pas aux abords, ceci n’est pas un hôtel de passe). Depuis les chambres (à partir de 65 €), vue plongeante sur la terrasse qui gazouille et qui, aux beaux jours, accueille les tables du bistrot.

18 rue des Dames, 17e

En savoir plus
Batignolles

Lendemains qui chantent

Le Nolita

Plusieurs raisons d’aller au Nolita après une nuit agitée. D’abord, pour lui montrer que ce n’était pas qu’un banal coup d’un soir (oui, sinon, passez, pas la peine de débourser 39 €). Ensuite, parce que si vous avez usé vos forces, il y a là de quoi assouvir les faims les plus pantagruéliques.

2 rond-point des Champs-Elysées, 8e

Réserver maintenant En savoir plus
Champs-Élysées

L'Echappée

Recommandé

Après votre folle nuit, vous ne vous êtes pas échappé(e), c’est bon signe. Du coup, vous l’emmenez dans ce délicieux brunch dépendant du spa. Une belle idée, n’est-ce pas ? Non seulement le menu de L’Echappée allie diététique et plaisir gustatif pour un prix honnête (25 € avec un buffet à volonté en entrée), mais en plus avez la possibilité de digérer le repas au sauna juste après.

64 rue de la Folie Méricourt, 11e

En savoir plus
Canal Saint-Martin

Les Enfants Perdus

Recommandé

Vous n’avez pas vraiment dormi de la nuit et finalement vous décidez de profiter du lever du soleil sur le canal Saint-Martin. C’est beau mais votre estomac gargouille. Parfait, il est encore assez tôt pour obtenir deux places au brunch très prisé des Enfants Perdus, l’une des meilleures adresses du quartier.

9 rue des récollets, 10e

En savoir plus
Canal Saint-Martin

Soya

Recommandé

Soya, c’est un brunch végétarien, certes. Mais que les inconditionnels du bacon ravalent leur salive. C’est succulent et merveilleusement préparé, de quoi étonner vos papilles. Lasagnes végétariennes, pois chiches à la libanaise, quenelles au nori et laitue de mer ou patates douces à la vanille...

 20 rue de la Pierre Levée, 11e

En savoir plus
Oberkampf

Commentaires

0 comments