Le meilleur de votre ville

Le jeudi c'est gratuit !

Votre invité est notre invité, qu'ils disent

© Time Out

Ceux qui n'aiment pas trop venir au restaurant avec une réservation la Fourchette par peur de passer pour des gros pingres ne vont pas forcément aimer cette Fête nationale des belles tables de France. Et c'est dommage, parce que la proposition est alléchante : pour un menu « Tous au Restaurant » acheté, un second vous est offert. Attention, les boissons restent cependant à votre charge, ne commandez pas trois bouteilles de Château Pétrus 1985 sur un coup de tête. Le concept s'intitule « Votre invité est notre invité » et un millier de restaurateurs sont concernés dans tout le pays, du lundi 16 au dimanche 22 septembre. A Paris, ils sont plus d'une centaine à s'être prêtés au jeu et parmi eux, beaucoup de très bonnes adresses, dont Kaseiki, Aux Lyonnais, l'Auberge de Flora ou la petite sélection que nous avons faite juste ici. Depuis lundi dernier, il est possible de réserver sa table sur le site Internet de Tous au Restaurant, alors mieux vaut ne pas traîner si vous souhaitez une bonne place.


L'Assiette

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4

Une ambiance joyeuse et une belle cuisine solide et savoureuse. « Mange encore, mon petit Michel, mange… Si tu ne manges pas, tu vas pas mourir ! » : et oui, devant les assiettes de L’Assiette, on a du mal à ne pas penser au film de Marco Ferreri, ‘La Grande bouffe’, tant la qualité des mets et leur abondance laissent songeur.

  1. 181 rue du Château, 14e
Réservez

Le Chardenoux des Prés

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4

Entre ses murs palpitait autrefois le cœur du Claude Sainlouis, un bistrot légendaire ancré à Saint-Germain-des-Prés depuis les années 1960. La silhouette de son propriétaire dansait alors entre les tables pour offrir à ses convives une cuisine lyonnaise traditionnelle consacrée aux viandes. Repris depuis par le médiatique Cyril

  1. 27 rue du Dragon, 6e
Plus d'infos

Maison de la Truffe

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4

Tranchée, râpée, pelée, diluée en sauce ou caramélisée façon crème brûlée : depuis 1932, la perle rare de la gastronomie française se conjugue à toutes les envies dans ce restaurant de la place de la Madeleine. Après quatre-vingts ans de vie commune, la Maison adule toujours ses précieuses tubercules comme au premier jour, et

  1. 14 rue Marbeuf, 8e
Réservez

Le Père Fouettard

  • Note: 3/5
  • prix: 2/4

Ah, le père fouettard ! Sinistre compagnon de saint Nicolas, antithèse absolue des fêtes de fin d'année, agité comme une menace sous le nez des enfants turbulents, distribuant tour à tour coups de martinet et sacs de charbon. Bien sûr, si vous vous aventurez dans ce petit établissement du 1er arrondissement, vous ne croiserez aucun

  1. 9 rue Pierre Lescot, 1er
Réservez

Brasserie Wepler

  • prix: 2/4

Le Wepler est à la place de Clichy ce que le Flore est à Saint-Germain-des-Prés : la cantine des artistes et un lieu d’effervescence culturelle. Toulouse-Lautrec, Picasso, Modigliani, Miller, Apollinaire et Truffaut y ont mangé, fumé, discuté, pensé et même digéré. Ses amples volumes et sa décoration intérieure soignée

  1. 14 place de Clichy, 18e
Plus d'infos

Bateaux Parisiens

  • Note: 4/5
  • prix: 4/4

Vous ne vous êtes jamais demandé ce qu’ils leur trouvent, les touristes, à nos péniches et bateaux-mouches ? Pour le savoir, autant sauter le pas. Et quitte à sauter le pas, autant faire la totale : croisière dînatoire, table pour deux près de la fenêtre, French cuisine et éclairage tamisé, pimenté par la scintillante Paris by

  1. Port de la Bourdonnais, 7e
Réservez

Liza

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4

Situé dans le trépident 2ème arrondissement de Paris, Liza est un restaurant libanais contemporain. Miroirs, mosaïques et peintures claires, le décor est un savant mélange oriental et occidental. La cuisine libanaise reste traditionnelle, même si certaines recettes ont été revisitées. Parmi les incontournables : les Mezze en entrée

  1. 14 rue de la Banque, 2e
Réservez

Alcazar

  • Note: 3/5
  • prix: 4/4

« Tandis que moi tous les soirs je suis vestiaire à l'Alcazar »  chantait Jacques Brel dans "Les Remparts de Varsovie". Lui parlait du cabaret de l’Alcazar, un lieu aménagé dans une ancienne salle de jeu de paume au XVIIIe siècle, convertie en imprimerie. Aujourd’hui, la Mezzanine de l’Alcazar est un bar-restaurant-discothèque

  1. 62 rue Mazarine, 6e
Réservez

City links

Global links