Tarim

Restaurants, Xingjiang
  • 4 sur 5 étoiles
2 J'aime
Epingler
Tarim

Si la rue Jean-Pierre Timbaud attire surtout les soiffards, elle compte également quelques tables. Parmi elles, Tarim, l’un des rares restaurants ouïghour en France. Les Ouïghours sont une population turcophone et musulmane habitant une région autonome du Xinjiang en Asie centrale. On y savoure des plats qui traversent les cultures, entre cuisine chinoise et orientale. À l’extérieur comme à l’intérieur, la petite enseigne ne s’encombre pas d’artifices. Ici, pas d’écritures tendances, de meubles chinés ou de déco industrielle. Et franchement, ce n’est pas désagréable de voir un lieu qui prône la simplicité. Petits instruments de musique, tableaux et « doppa » (chapeaux ouïghours colorés) accrochés au mur, chaises et tables recouvertes de tissu de la région, bougies orientales.

On retrouve cette authenticité dans les plats proposés à la carte, à déguster sur fond de musique traditionnelle. Ce jour-là, nous prendrons une formule kawab à 11,90 €, incluant 5 brochettes d’agneau tendres et savoureuses accompagnées de riz blanc (une sauce légèrement épicée se cache au creux de la portion) et de salade. Le korma poulet à 10,90 € promet également une belle expérience culinaire : la volaille est servie dans une sauce traditionnelle agréablement rehaussée d’épices avec des tomates, des poivrons et des pâtes larges maison. Pour accompagner le tout, la charmante serveuse vous proposera une belle série de thés aux fleurs, ou quelques vins au pichet et en bouteille. À l’arrivée de l’addition, on se rend compte qu’on vient de voyager à l’autre bout du monde pour trois dizaines d’euros à deux. On reviendra avec plaisir.

Par Lorraine Grangette

Publié :

Nom du lieu Tarim
Contact
Adresse 74, rue Jean-Pierre Timbaud
11e
Paris

Heures d'ouverture De midi à 14h30 (sauf lundi) et de 18h30 à 23h30 du dimanche au mercredi ; jusqu´à minuit du jeudi au samedi
Transport Métro : Parmentier ou Couronnes
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
LiveReviews|0
1 person listening