Virtus

Restaurants, Gastronomique 12e arrondissement
  • 4 sur 5 étoiles
  • 5 sur 5 étoiles
(2Appréciations)
1 J'aime
Epingler
Virtus
1/5

Virtus ©ZT

Virtus
2/5

Virtus @ZT

Virtus
3/5

Virtus ©ZT

Virtus
4/5

Virtus @ZT

Virtus
5/5

Virtus @ZT

Le numéro 8 de la rue Crozatier n’a décidément pas fini de se transformer. Anciennement Clandestino, puis le très couru Clandé, cet ancien restaurant coréen se nomme désormais Virtus. La « virtus » au sens premier, qui a donné « vertu » ensuite, correspond aux qualités que devait avoir l’homme dans la Rome antique, soit un mélange d’énergie, de force morale et de courage. Des vertus, on peut en trouver des tonnes à cette nouvelle table. A commencer par ses adorables chefs Chiho Kanzaki, japonaise, et Marcelo Martin Di Giacomo, argentin, tous les deux passés par l’étoilé Mirazur à Menton et plus récemment par La Ferme Saint-Simon dans le 7e. 

Duo en cuisine et couple dans la vie, ils ont décidé de tout faire dans leur restaurant : la cuisine bien sûr et – peu courant – le service. Ce qui peut un peu dérouter le client : « Pourquoi cet homme en tablier m’amène-t-il ma carafe d’eau ? » Mais ce qui permet surtout de connaître précisément le contenu de son assiette et de pouvoir poser des questions. La cuisine est très fraîche, de saison, inventive, pensée au millimètre près, avec de temps en temps une petite touche japonaise. En entrée : salade d’asperges parfaitement croquantes, sauce burrata, fraise gariguette. Pour le plat du jour (17 € dans le menu du midi avec deux fromages AOP) : merlan de ligne cuit à la perfection et sa sauce bagna cauda (sauce typique de la région du Piémont à base d’anchois, d’ail et d’huile d’olive) sous lesquels se cachent des champignons ultra fondants. Le dessert, lui, est carrément à la hauteur du reste : crème de fruits de la passion, noix de coco, sorbet au yaourt surmonté d’une tuile de sucre. Délicieux. Le midi les plats coûtent dans les 20 €, le soir la formule à 55,50 € comprend la mise en bouche, deux entrées, deux plats et deux desserts.

Comme le dit le dicton : « La vertu trouve toujours sa récompense. » Ces cuisiniers-là devraient la trouver sans aucun doute du côté des étoiles.

Par Zazie Tavitian

Publié :

Nom du lieu Virtus
Contact
Adresse 8 rue Crozatier
12e
Paris

Heures d'ouverture Du mardi au samedi de midi à 14h et de 20h à 22h.
Transport Métro : Reuilly - Diderot
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

You may be interested in:

Average User Rating

5 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:1
  • 4 star:0
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:0
LiveReviews|2
2 people listening
sharleenldn
tastemaker

Quand on met un pied chez Virtus, on s'y sent tout de suite bien. Cette sensation est-elle le fait de la déco des années 70 ou de l'accueil souriant de la sommelière?


Le soir, un menu dégustation est proposé, composé d'un amuse-bouche, de deux entrées, d'un poisson, d'une viande et de deux desserts. Les plats sont pleins de saveurs et très bien exécutés. C’est chez Virtus que j’ai pour la première fois goûté du citron caviar, une jolie découverte !

Les plats sont sublimés par l’accord mets/vins. La sommelière nous fait découvrir de jolies pépites aussi bien venues de France que d’Espagne, d’Amérique du Sud et même du Japon puisque l’accord comprend un petit verre de saké pour accompagner l’amuse-bouche signature des chefs. La sommelière est très humble (certains sommeliers prenant les clients de haut devraient s’en inspirer) et partage avec les clients ses anecdotes sur les vignobles qui rendent la découverte du produit encore plus agréable.

J’ai découvert Virtus à leur ouverture, c’est définitivement mon coup de cœur 2016 et je compte bien y retourner une 4ème prochainement ! :)

Chipchop
tastemaker

La première fois que je suis rentrée chez Virtus, j’ai été surprise par la déco qui reprend des objets et du mobilier des années 70 avec goût.


Ce restaurant fusion se distingue par l’équilibre subtile de ses plats, qui ne cherchent pas la démonstration à tout prix, comme dans d'autres restaurants de ce type. 


Le principe est simple : un menu dégustation à 55,5€ pour 7 plats qui vous sont détaillés sur la carte. Ne jetez qu’un coup d’oeil rapide si vous aimez la surprise… Laissez vous guider, chaque plat vous est détaillé au moment venu, et vos allergies ne sont pas oubliées.


Pas de hiérarchie omniprésente, l’un des deux chefs, la sommelière ou un serveur, très humbles, vous apportent les plats avec une gentillesse et une discrétion remarquables. L’envie de partager, le respect des produits et de la cuisine se font sentir à chaque interaction.


L'accord mets/vins, à 40€, est sublime. Avec un parcours impressionnant, la sommelière vous propose une sélection généreuse et originale de vins mais aussi parfois de saké, cocktails ou bières. De très bons choix accompagnés d’explications qui ne vous laisserons pas en reste.


Pour couronner le tout, la playlist jazzy et l'atmosphère calme vous font passer un moment tout en douceur, qui laisse sans voix pour s’abandonner au plaisir simple de la dégustation.


Toujours le même plaisir au bout de la 3ème fois, sans aucune déception. La seule crainte en poussant la porte c’est que cela passe trop vite. 


On ne leur souhaite qu’une chose, de ne pas grandir trop vite pour ne pas perdre leur proximité avec le client et le sens de l’expérience unique.