Le meilleur de votre ville

Les créateurs défilent chez Monoprix

Monoprix présente sa nouvelle collection capsule signée Alix Thomsen, le 18 mars prochain


Saison après saison, et même à la mi-saison, le magasin préféré des Parisiens (avec Picard, évidemment) se fend d'une collection capsule signée par un créateur. Une démarche devenue monnaie courante dans l'industrie du textile, rappelez-vous du coup de pub gigantesque de H&M avec sa collection Lagerfeld et ses files d'attente interminables en 2004. Depuis, la griffe suédoise collectionne les collaborations (une quarantaine en dix ans) avec des stylistes (Versace, Rykiel) mais aussi des chanteuses (Kylie Minogue, Madonna, Beyoncé), des mannequins (Doutzen Kroes) et même des footballeurs (David Beckham). Hum hum. 

Collection capsule : l'éphémère crée l'envie 
Une dizaine de pièces dessinées par un nom de la mode (Heimstone, Roseanna) ou de la déco (Orla Kiely, MaisonGeorgette) et vendues à « petits prix » - ou en tout cas moins cher (et aussi moins bien, avouons-le) que si vous achetiez direct dans la boutique dudit créateur. Le résultat est généralement plutôt intéressant pour peu que vous aimiez le style de la griffe originale.

Une caution artistique ou un effet de mode ? 
En faisant appel à des marques branchées, et parfois même confidentielles (Gat Rimon, Pro167), Monop assied ainsi son statut de supermarché classieux. Opération marketing réussie ?

Chez Alix Thomsen, on se joue des codes, on s’amuse des préjugés, on fait dans la théorie des genres. En gros, vous êtes donc susceptible de tomber sur une chemise en liberty pour… hommes, et sur un pantalon droit comme i pour femmes. Un style bien travaillé aux accents preppy (petit veston bien taillé, chemise boutonnée jusqu’au col) qu’elle façonne depuis 2009. Pour Monoprix, la jeune femme formée au studio Berçot a dessiné une collection pleine de poésie. Six pièces (pochette, robe, turban, baskets) déclinées en trois motifs: jungle, feuillage ou roseaux rose. Exactement ce qu’il fallait pour le printemps !

Tour d'horizon des créateurs croisés dans les rayons

  • Monoprix + Alix Thomsen

    MARS 2015

    > De 12,99 à 60 €, à partir du 18 mars 2015 

    Monoprix + Alix Thomsen
  • Monoprix + 5 couturiers

    NOVEMBRE 2013

    Hussein Chalayan, Giles Deacon, Anne-Valérie Hash, Alexis Mabille et Yiqing Yin : 5 petites robes noires de couturiers pour Monoprix.

    > prix unique 90 €

    Monoprix + 5 couturiers
  • Monoprix + Gat Rimon

    OCTOBRE 2013

    > de 40 à 130 €

    Monoprix + Gat Rimon
  • Monoprix + MaisonGeorgette

    AVRIL 2014

    > de 10 à 40€ 

    Monoprix + MaisonGeorgette
  • Monoprix + Pro167

    AOUT 2014

    Pro167, Nasty et Tanc

    > de 15 à 50 €

    Monoprix + Pro167
  • Monoprix + Heimstone

    OCTOBRE 2014

    > de 8 à 90 €

    Monoprix + Heimstone
  • Monoprix + Orla Kiely

    SEPTEMBRE 2014

    > de 5 à 25 € 

    Monoprix + Orla Kiely
  • Monoprix + Roseanna

    AVRIL 2014

    > De 15 à 80 € 

    Monoprix + Roseanna
  • Monoprix + Veja

    AOUT 2013

    > de 25 à 55 € 

    Monoprix + Veja

Monoprix + Alix Thomsen

MARS 2015

> De 12,99 à 60 €, à partir du 18 mars 2015 


City links

Global links