Le meilleur de votre ville

Les sorties du Disquaire Day

Une sélection purement subjective

© EChirache

Comme tous les ans, le Disquaire Day est l'occasion pour les labels de ressortir les derniers hits, de proposer des morceaux et compilations exclusifs, mais aussi de vider les fonds de tiroirs. Lancé en France il y a trois ans, le jour du disquaire s'inspire de son homologue américain qui fête quant à lui sa sixième édition et dont le nombre de sorties pour l'occasion est passé de dix en 2008 à 85 en 2009 avant de littéralement exploser les années qui ont suivi. En France, la tendance est la même, avec son lot de vrais et de fausses sorties exclusives ; il y a donc de quoi faire pour les fans de vinyle, entre les coffrets, les 45-tours en forme de cœur et les rééditions agrémentées d'un simple vinyle en couleur doublant par la même occasion le prix de l'objet... Nous avons décortiqué les sorties pour en extraire notre sélection, forcément subjective. A vous de vous armer de patience et de beaucoup de courage pour réussir à obtenir les quelques galettes qui retiendront votre attention. Bref, n'hésitez pas à vous pointer avant l'ouverture des disquaires.


Commençons donc par les sorties françaises. Julien Gasc sera à l'honneur de ce Disquaire Day avec deux sorties à mettre à son actif : la réédition de son premier album 'Cerf, Biche et Faon' ainsi que le nouvel EP de son groupe Aquaserge, 'Tout arrive'. Deux autres singles français sortiront le 19 avril, "Hungary" de Thomas Belhom et "Des lieux associatifs pour les jeunes..." par Cobra pour l'unique sortie du label Born Bad Records qui s'est tout de même prêté au jeu. Toujours en 45-tours, les Belges de Bed Rugs ("Purples Pill") et l'électro berlinoise de Siriusmo (en split avec Anstam) ne devraient pas être difficile à trouver, contrairement aux copies du nouveau single de Damon Albarn "Hollow Ponds", doublé de "Lonely Press Play". Si celui-ci vous échappe, tournez-vous donc vers un autre héraut de la pop anglaise leader des Charlatans, Tim Burgess ("Oh Men"), ou vers les jeunes nouveaux de London Grammar, qui eux auront droit à un vinyle personnalisé bleu tortoise. Liars sortira lui aussi son nouvel album 'Mess' en une édition colorée.



Plusieurs coffrets de 45-tours sortiront également à l'occasion du Disquaire Day. Les trop méconnus The Action (dont l'unique album fut produit par George Martin) ainsi que The Creation (connus pour leur hit "Making Time" d'Eddie Phillips), deux groupes majeurs de freakbeat et de soul pop des années 1960 qui auront chacun droit à leur boxset de 7", tout comme le groupe Songs: Ohia dont on déplore encore la disparition du chanteur Jason Molina. Le coffret, nommé 'Collected Singles', contiendra dix-huit pistes alternatives sur neuf 45-tours différents, dont le très beau "Soul". Notons également le EP des Notwist ("Run, Run, Run"), la compilation de prises live de Tame Impala ainsi que celui de Ray Parker Jr. avec le fameux morceau "Ghostbusters", tiré de la bande-son du film de même nom et accompagné de différents remixes.

Toujours du côté des compilations, le label anglais Heavenly frappera très fort en sortant un 7" de Jagwar Ma et de Temples se remixant mutuellement ("Shelter Song" doublée de "Man I Need", premier remix du chanteur James Bagshaw), un vinyle de versions instrumentales de morceaux extraits de Join The Dots et un single exclusif de King Gizzard & The Lizzard Wizard. Il n'est pas à douter que le premier 45 cité devrait rapidement devenir culte. Les New-Yorkais de Sacred Bones, eux, sortiront leur compilation annuelle  'TODO MUERE' quatrième du nom, avec Pop 1280, David Lynch (dont le premier album sera également réédité), un remix des géniaux Follakzoid et Amen Dunes. Un premier extrait, la reprise de "Bang Bang" par Pharmakon, est en écoute sur la radio américaine NPR. Encore plus fort, la compilation 'Space Project' proposera quatorze morceaux originaux composés à partir de sons de l'espace par Spiritualized, les Holydrug Couples, Youth Lagoon, les Franco-Américains de Benoit & Sergio ainsi que Beach House et Porcelain Raft. Si celles-ci vous échappent, n'hésitez pas à vous jeter sur les nuggets français ('Psyché France 60-70') ou l''épisode 3' des excellentes 'Shaolin Soul'

Enfin, William Onyeabor aura droit à un double LP composé de reprises ainsi que les remixes réalisés lors de la collaboration entre le label Luaka Bop et le (mythique) fabricant Moog par, excusez du peu, Hot Chip, Scientist, Joakim et bien d'autres. Seul regret, le split entre Mayer Hawthorne et Shintaro Sakamoto que l'on aurait bien aimé se procurer ne semble pas être disponible en France. Au vu des autres sorties, on saura faire sans.

>>> Plus d'infos sur le Disquaire Day 2014 ici. Notre sélection des disquaires parisiens ici.


City links

Global links