Le meilleur de votre ville

L’habibliothèque nous rhabille pour l'hiver

N'achetez plus vos fringues, louez-les !

Et si au lieu de vendre un rein pour une robe de créateur, on louait la dite pièce ? Une drôle d'idée imaginée par Anahi, Alizéé et Aurélie Nguyen, trois sœurs passionnées de mode. Le but de la manœuvre : acquérir pour quelques jours des vêtements de créateurs (Makioly) ou de marques de luxe (Cacharel) sans dépouiller son compte bancaire. L'Habibliothèque offre aux modeuses désargentées ou indécises la possibilité de se pavaner dans des petits hauts trop chers pour leur budget ou de tester ce manteau XXL signé Bruuns Bazaar avant d'acheter. Comme à la bibliothèque, on emprunte via leur site, ou à leur boutique dans le Marais pour une durée limitée (10 jours) un maximum de trois fringues à chaque fois. Pour avoir le droit de piocher dans le vestiaire des frangines, il faudra s'acquitter de quelques billets de banque, entre 30 et 50€ mensuels selon la durée de l'abonnement. Un forfait qui inclut le pressing et le retour. Pas mal. Cerise sur le manteau, l'habibliothèque offre 15% de réduction si après la location vous désirez posséder l'objet convoité. Une affaire malheureusement réservée à une minorité filiforme. Eh oui, vous croiserez beaucoup de tailles 36 dans les rayons, mais au-dessus du 40 il faudra allumer un cierge... A croire que la mode et son culte de l'apparence ont du mal à se démocratiser ! 



City links

Global links