Ballet de Shanghai

0 J'aime
Epingler
Ballet Shanghai Danse (© Lunxun Chen)
1/4
© Lunxun Chen
Ballet Shanghai Danse (© Lunxun Chen)
2/4
© Lunxun Chen
Ballet Shanghai Danse (© Lunxun Chen)
3/4
© Lunxun Chen
Ballet Shanghai Danse (© Lunxun Chen)
4/4
© Lunxun Chen

En cette année de cinquantième anniversaire des relations diplomatiques établies entre la France et la Chine, l’invitation du Ballet de Shanghai à se produire au Palais des sports de Paris du 13 au 20 mars est l’occasion d’envisager la danse comme un pont entre l’Orient et l’Occident. La compagnie est elle-même née autour de l’idée de fusion entre ballet classique russe et anciennes légendes chinoises, préfigurant par la même occasion ce qui deviendra plus tard le ballet classique chinois dans 'La Fille aux cheveux blancs'.

Depuis, cette troupe officiellement fondée en 1976 présente à la fois des spectacles issus des répertoires classiques du ballet, des créations en collaboration avec de grands artistes internationaux ainsi que des œuvres contemporaines chinoises. Cette grande diversité sera d’ailleurs à l’honneur de la venue de la troupe, qui présentera à la fois son spectacle fondateur et 'A Sign of Love', ballet dirigé par le chorégraphe français Bertrand d’At.

L’un comme l’autre nous plonge dans la Chine des années 1930 et 1940, période de fondation de l’identité chinoise moderne marquée par la guerre contre le Japon. On y découvre une œuvre centrée sur l’honneur d’une femme et de son pays dans 'La Fille aux cheveux blancs' quand 'A Sign of Love' nous renvoie à l’atmosphère effrénée et cosmopolite de la ville d’origine du Ballet de Shanghai. Grace à eux, le « Paris de l’Orient » n’aura jamais paru aussi proche de sa jumelle européenne.

Par YC

Publié :

LiveReviews|0
0 people listening