Tout se pète la gueule, chérie

Recommandé
  • 5 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
Tout se pète la gueule, chérie
© Grouped’ArtGravelArtGroup
Tout se pète la gueule, chérie

Les lumières ne se sont pas encore éteintes que Frédérick Gravel entonne déjà sa première chanson, guitare en bandoulière, à l’aise dans son jogging. « Je voulais faire un spectacle sur le désarroi » explique-t-il. D’où le titre de sa pièce ‘Tout se pète la gueule, chérie’. Créé en 2010 à Montréal, ce spectacle pour quatre interprètes mêle musique folk, piano mélancolique et envolées électro. Sur scène, la danse se dessine tantôt dans de micromouvements, tous muscles bandés, tantôt dans de larges chemins où les corps se suspendent parfois, se cognent souvent et s’effondrent presque systématiquement… « Tout se pète la gueule, toujours » ajoute Gravel avec son léger accent québécois. Aucune porte de sortie possible, mais un humour égrené avec dérision. Ainsi après avoir présenté ses camarades de plateau au travers de ce que la presse dit d’eux, le chorégraphe analyse son amour pour la danse comme un besoin de chercher. C’est donc une étude anthropologique en deux étapes que le Grouped’ArtGravelArtGroup nous présente ce soir. Lunettes de soleil, bière à la main et bottes de cow-boy, l’homme est dansé dans sa violence, sa nonchalance mais aussi dans son déséquilibre pendant une heure et quart. Alors si vous aimez la danse contemporaine mais que vous aviez d’autres plans pour ce soir, il est temps de les annuler.

Par Elsa Pereira

Publié :

Téléphone de l'événement 01.41.33.92.91
Site Web de l'événement http://www.theatre-vanves.fr/