Clinton Fearon + Kouyaté-Neerman + Amadou et Mariam

0 J'aime
Epingler
Clinton Fearon + Kouyaté-Neerman + Amadou et Mariam
Press
Amadou and Marium

Amadou et Mariam sont amoureux depuis leur rencontre à l’Institut des jeunes aveugles de Bamako en 1975, où les deux musiciens en herbe ne tardent pas à former un duo sur scène. L’amour, c’est leur message dans presque toutes leurs chansons, lorsqu’ils ne parlent pas de la vie quotidienne au pays. On a tous fredonné leur fameuse chanson "Le Dimanche à Bamako", sortie sur leur second album éponyme produit par Manu Chao en 2004. Leurs chansons sont un métissage entre musique traditionnelle bambara et rock, comme en témoignent les riffs de guitare électrique d’Amadou, mais aussi de pop et d’autres musiques africaines, comme aime le souligner ce duo pas avare en collaborations avec des artistes du monde entier. L’album suivant 'Je pense à toi' est également un succès, tout comme 'Welcome to Mali' et 'The Magic Couple' sortis en 2008 et 2009. Sollicités pour chanter en ouverture des deux dernières Coupes du monde, leur notoriété a dépassé les frontières africaines et hexagonales. Amadou et Mariam joueront 'Folila', leur nouvel opus paru en mars 2012.

Kouyaté-Neerman est un duo franco-malien au son des percussions. Lansiné Kouyaté, un maître malien du balafon, jouera avec David Neerman, un jazzman français as du vibraphone. Ces deux-là, compagnons de musique depuis bientôt dix ans, livrent une musique fusion ethno-jazz contemporaine qui fait des étincelles à tous les coups. Lansiné Kouyaté maîtrise la musique mandingue qu’il a apprise aux côtés de grands musiciens d’Afrique de l’Ouest comme Mory Kanté lorsqu’il était dans l’Orchestre national du Mali. David Neeman est plutôt branché jazz avant-guardiste, musique dans laquelle il s’est distingué au sein du collectif de jazz contemporain Slang. Ils viennent de sortir un album remarquable : ‘Skyscrapers & Deities’, sur lequel ils n’ont pas hésité à inviter d’autres pointures de l’ethno-jazz, comme le trinidadien auteur et poète Anthony Joseph, le joueur de kora Ballaké Sissoko ou le batteur David Aknin.

Clinton Fearon, ex-bassiste/chanteur des Gladiators, a entamé dans les années 1980 une carrière solo après avoir quitté le groupe pour s’installer à Seattle. Si loin de la Jamaïque, il a cependant révélé un jeu de guitare acoustique au plus près du reggae originel, mais aussi perpétué la richesse du reggae en formant des groupes dès son arrivée à Seattle. Sur son dernier album 'Mi Deh Yah', il a donné libre cours à ses talents de multi-instrumentiste ! Il est ainsi maître d’œuvre d’un reggae fidèle au meilleur du style roots des années 1970.

Site Web de l'événement http://chorus.hauts-de-seine.net