Festival Mo'fo - Samedi 28 janvier

0 J'aime
Epingler
Festival Mo'fo - Samedi 28 janvier
(c) Julien Lachaussée
Frustration

Le samedi, c’est le groupe Cheveu qui prend les commandes de la programmation. La soirée risque donc de déménager, à l’image du trio parisien unis par un rock crado, dégénéré et bien envoyé. Les festivités commenceront donc d’un coté avec Chazam, surprenant Bordelais adepte de performances barrées et Mein Sohn William, autre déjanté de la scène cachée française au service d’un folk énergique, ahurissant en live. L'énigmatique duo de Winter Family livrera ensuite une folk pervertie et hallucinée, avant de laisser la place à la reformation des Strasbourgeois de Crack und Ultra Eczema.

Sur l’autre scène, même ambiance sueur, bière et provoc’. Après l’énergique Brian Olive, place à Frustration. Les vétérans du label Born Bad, serviteurs d’un son post-punk puissant et emporté, joueront leurs nouvelles compositions. Ensuite, The Country Teasers, autre reformation très attendue du Mo’Fo : le groupe écossais, formé au début des années 1990, débridé et irrévérencieux, adepte de la déconstruction et de l’expérimentation devrait livrer un show des plus intéressants, aux frontière du punk, du garage et du rock. Enfin, Madgic, enfant terrible des platines, clôturera la soirée en envoyant valser punk, rock et hip-hop.

Par AW

Site Web de l'événement http://www.festivalmofo.org