Le meilleur de votre ville

Les dix meilleures séries comiques : 'Party Down' (10/10)

Une série injustement méconnue

©Jill Greenberg


Série plutôt confidentielle et malheureusement arrêtée faute d'audience après la saison 2, 'Party Down' dégage un charme et une intelligence rares qui font qu'on regrette amèrement son absence. En effet, le concept presque minimaliste de la série est compensé par une ingéniosité scénaristique qui s'affirme au fil des épisodes. Si les premiers se contentent de présenter les personnages, des acteurs losers qui arrondissent leurs fins de mois en bossant pour une entreprise de traiteurs, il est rapidement évident que les auteurs ont plus d'une corde à leur arc, capables de faire juste sourire, carrément rire, ou de maintenir un suspense amoureux tout au long des vingt épisodes qui composent les deux saisons.

Car 'Party Down' est également une comédie romantique, une histoire d'amour à rebondissements entre le cool et flegmatique Henry (Adam Scott) et la jolie Casey (jouée par la délicieuse Lizzy Caplan). Côté humour, le rôle le plus hilarant est sans conteste celui de Ron Donald, dévolu au sosie de John Travolta, aka Ken Marino. Doté d'un pénis de porn star (s01e05) et d'un don pour se mettre dans des situations humiliantes, Ron ne rêve que d'ouvrir une chaîne de restaurants Soup 'R Crackers mais s'enfonce en réalité dans la mouise dès qu'il peut, pour notre plus grand plaisir pervers. Il faut le voir en train de se décomposer à chaque fois qu'il se retrouve victime d'un quiproquo, juste capable de répéter « No, no, no, no ». Les autres rôles, presque à égalité de traitement, sont tout aussi bien écrits, de quoi s'attacher à eux en quelques minutes à peine.

Pour qui : ceux qui veulent voir une série quasi inconnue et pourtant fine, étonnante et drôle.

Nombre de saisons : 2.

Meilleur personnage : Ron Donald, joué par l'excellent Ken Marino et son faux air de Travolta, le team leader à la fois pathétique et touchant.

City links

Global links