Arne Vinzon - Release party : Les Belles Structures

Musique, Rock et rock indé
Recommandé
0 J'aime
Epingler
Arne Vinzon - Release party : Les Belles Structures
Arne Vinzon

Il s’est fait connaître grâce à sa "Lente dépression". Lui, c’est Arne Vinzon (pour Arnaud Vincent), un chanteur décalé qui déclame des paroles à la poésie surréaliste, pleines de dérision, sur la synthpop minimaliste et froide jouée par son cousin Matthieu Devos. Une écoute trop pressée de leurs chansons pourrait déboucher sur un malentendu, sur l’impression que Arne Vinzon fait de la musique glauque. Or, le chanteur l’a précisé en interview : « Non, non, je ne suis pas la nouvelle Barbara. » On confirme. Exemple avec le génial "Les Otaries", une ode hilarante et touchante au zoo de Vincennes, où l’on entend parler de « wapitis tout doux » d’« éléphants hétérosexuels », de « pumas interlopes » et d’otaries donc, qui « lisent dans le texte les philosophes allemands ». C’est si bon que l’air ne vous quittera plus de la journée, voire des années à venir. Après un premier et excellent 'Le Monde entier', le duo prépare un nouveau disque pour le mois de mai. Le premier extrait, "Je ne partirai pas, je n’irai nulle part", promet un grand cru, qu’on s’empressera d’écouter lors du concert au Nouveau Casino le 3 juin.

Par Emmanuel Chirache

LiveReviews|0
1 person listening