Dead Ghosts + Departure Kids + Bacon Fudge

Musique, Rock et rock indé
0 J'aime
Epingler
Dead Ghosts + Departure Kids + Bacon Fudge
© DR

Derrière des groupes tels que les Cosmonauts, les Night Beats ou les plus psychédéliques Growlers, la scène du flower punk ne cesse de bourgeonner. Florissante, celle-ci essaime même hors des Etats-Unis où elle n'a que trop vivoté ces deux dernières années entre Miami, Atlanta et Fullerton. Fini donc le Sud sauvage et la férocité des Black Lips lors de leurs vrais-faux lives à Tijuana. C'est désormais outre la frontière nord qu'il faut regarder pour retrouver l'énergie brute des groupes qui ont su faire revenir le genre sur le devant de la scène à la fin de la décennie 2000. Le Canada, ce pays qui n'a visiblement plus peur de ses freaks, nous offre avec les Dead Ghosts la formation garage la plus excitante du moment.

Leur dernier album sorti en 2013 est une véritable pépite. Certes, il ne révolutionnera pas autant le genre que le dernier auto-intitulé des Jacuzzi Boys, mais il saura ravir les amateurs de rock du fond des caves. Au travers de la douzaine de chansons qui le composent, 'Can't Get No' allie balade digne des Seeds ('Rocky Said'), morceaux de garage punk à ranger du côté des Jacuzzi Boys ('That Old Feeling') et des regrettés Harlem ('Summer With Phil'), incursions dans le garage à clavier ('Hanging In The Alley') et instrumentaux surfs suaves ('Tea Swamp Rumble'). L'album se présente comme un recueil de miscellanées du garage d'une redoutable efficacité sans jamais ressembler à une énième succession de reprises des compilations 'Back in The Grave'. A leurs côtés lors de leur passage du 19 avril, les Bacon Fudge, tout jeune groupe parisien aux compositions déjà affûtées ainsi que le pop punk des Marseillais de Departure Kids viendront hanter la cave de la Mécanique.

Par Yves Czerczuk

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening