Dream Theater + Periphery

0 J'aime
Epingler
Dream Theater + Periphery

Déluges de notes, avalanches de blast-beats, reliefs mélodiques sans fin… C’est sûr, le metal progressif de Dream Theater pourra rebuter les fans de Motörhead et de Mayhem, écœurés par la sophistication de compos interminables et la virtuosité de musiciens aux mains pleines de doigts. Dès les années 1970, le rock progressif avait essuyé les plâtres de la critique, avant l’arrivée du punk qui remit (un peu) la technique au placard. Pourtant, du ‘Third’ de Soft Machine à ‘Scenes From A Memory’ de Dream Theater, le prog’ aura livré des albums incontournables.

Ce 3 février au Zénith sera l’occasion (ou pas) de voir un groupe qui a sorti il y a peu son quinzième album studio (‘A Dramatic Turn Of Events’) et de découvrir Mike Mangini, le remplaçant d’un des membres historiques parti en 2010, le batteur Mike Portnoy. Le groupe de metal américain Periphery assurera la première partie du show.

Par NH