Egyptology + Mouse On Mars + The Field

Libre
Recommandé
0 J'aime
Epingler
Egyptology + Mouse On Mars + The Field
Mouse on Mars

15h00. Tenez vous prêts pour embarquer à bord d’un coucou Appollo des 70's plutôt que d’une fusée Ariane pour cette odyssée de l'espace électro synth pop rétro très planante. Egyptology est un duo formé par Olivier Lamm (Olamm) et Stéphane Laporte (Domotic) qui prend son temps pour poser des ambiances flottantes à l’aide de vieux synthés, de boîtes à rythmes obsolètes, de réverbes et d'échos chevrottants. On croirait leur musique tirée d’un documentaire animalier subaquatique ou d’un film de Science-fiction du passé. En écoutant leur dernier album ‘The Skies’ sorti cette année, on flotte dans leur univers très hypnotique nourri de boucles synthés kitsh.

18h00. Ne manquez pas le live gratuit de Mouse on Mars dans le parc de la Villette, sans doute LE concerts immanquable du "off" Villette Sonque. Ce duo électro allemand formé dans les années 90 par Andi Toma et Jan Werner est resté discret sur la scène électro, et pourtant ses compositions expérimentales déstructurées dans la lignée du courant IDM (Intelligent Dance Music) sont d’une virtuosité créatrice remarquable sans cesse renouvelée, riches en rythmes groovy et des sonorités minimales, brillamment arrangées, jamais ennuyeuses. Ils composent une musique à la croisée de l’électro, la pop et le funk en intégrant des rythmiques hip hop, techno, drum’n’bass, mais aussi du krautrock venu de leurs contrées germaniques d'origine. Le duo qui a sorti avec la régularité d’un métronome environ un album tous les ans entre 1994 et 2001 a raréfié ses disques ces dernières années, sans lésiner sur la qualité des productions, toujours parfaites. L’excellent album ‘Varcharz’ est sorti en 2006, puis plus rien, laissant les excellents tracks "I Go Ego Why Go We Go"  et "Chartnok" tourner en boucle sur nos platines. Ils reviennent enfin sur le devant de la scène électro avec ‘Parastrophics’, une galette très dansante, toujours très acid groove déstructurée, qui s’écoute chez soi au casque pour profiter de toutes les nuances de sonorités ou en sautillant devant les enceintes en transe all night long.

19h15. Jouer de la techno avec des instruments live, un pari risqué mais réussi pour The Field, alias Axel Willner. En trois albums ce suédois moustachu a proposé une nouvelle définition de l’électro, jouant de sonorités sombres et oniriques servies par une grande richesse instrumentale. Signé par le très respecté label Kompakt en 2005, The Field a sorti l’année dernière son album le plus abouti, ‘Looping State Of Mind’. Sur scène, il est généralement accompagné par un batteur et un guitariste. Il jouera à 19h20 dans le parc de la villette, le samedi 26 mai. Une performance live - et gratuite - à ne pas manquer.

Par Camille Griffoulières et Anaïs Bordages