Explosions In The Sky

0 J'aime
Epingler
Explosions In The Sky
Explosions In The Sky

Explosions In The Sky est un groupe de post-rock texan qui compose une musique émotionnelle, hypnotique et poétique. On écoute pendant plusieurs minutes des boucles de guitares mélodiques cotonneuses, solaires, presque cosmiques… puis c’est l’explosion des sonorités toujours intenses et harmoniques. Ce groupe joue une musique moins torturée et plus mélodique que celle de Mogwai, Dirty Three ou Godspeed You !, les pionniers de ce courant à qui on les compare souvent.

Leur second album qui les a révélés au grand public, ‘Those Who Tell The Truth Shall Die / Those Who Tell The Truth Shall Live Forever’ est probablement l’un des noms d’albums les plus long qui existe ! Pour la petite histoire, c’est le titre d’un documentaire dont le groupe a entendu parler mais qu’ils n’ont jamais trouvé nulle part. On est proche de Roswell, beaucoup de rumeurs mystiques circulent dans la région. La théorie de complot la plus loufoque de l’histoire du Texas concerne aussi cet album sorti en août 2001, juste avant le 11 septembre. « Explosions in the sky » donc, a imprimé une pochette avec une photo d’un avion éclairant un ange, et une phrase : « Cet avion s’écrasera demain » que le bassiste avait collée sur son étui d’instrument et qui lui a valu des ennuis avec la sécurité d’un aéroport. Incroyable prophétie, non ?

En les écoutant longtemps, on en viendrait presque à croire à une vie extra-terrestre, tant leur univers musical est onirique et transcendant. Il connaît un vrai succès auprès du public, mais aussi des réalisateurs de films, séries et documentaires (notamment de la BBC) qui jouent sur l’intensité progressive de ces boucles pour faire passer des émotions. Ce groupe s’intéresse aussi beaucoup au cinéma. Leurs clips sont soignés, et prennent le temps de raconter une histoire en créant des ambiances, avec des créatures étranges comme dans ‘Be Comfortable, Creature’ ou dans leur dernier clip "Last Known Surroundings", illustré par des dessins montrant une planète où la vie apparaît progressivement. Il est extrait de leur dernier album ‘Take Care, Take Care, Take Care’ (encore un drôle de nom à rallonge) qu’ils interprèteront au Casino de Paris. En live, les spectateurs embarqueront pour un voyage musical exceptionnel.

Par CG