Gotye

0 J'aime
Epingler
Gotye
James Bryans - DR
Gotye

Sans manager ni label, sans dieu ni maître, Gotye a fait son chemin en crabe hors des sentiers battus de l’industrie du disque. Multi-instrumentiste, producteur autodidacte, Wally De Backer (de son vrai nom) déboule comme un ovni sur la scène musicale internationale. Après un concert à la Maroquinerie en novembre dernier, il revient à Paris pou rune date unique au Bataclan.

Gotye, comme Gauthier, son surnom français donné par sa mère belge, a développé sa créativité virtuose en Australie où il a grandi, dans son appart-studio dont il améliorait l’acoustique à chaque déménagement. Samples de soul, trip-hop, rock, dubstep, mixés à des sons de batterie, basse, guitare, Gotye pose sa voix claire et douce sur ses perles musicales.

Son deuxième album paru en 2006, 'Like Drawing Blood', toujours enregistré chez lui, est d’une étonnante maturité. Il est couronné Meilleur album de l’année dans son pays. "Heart’s a Mess" qui allie le rythme et le son psychédélique des tablas indiennes à des roulements de batterie trip-hop est un gros succès.

En août 2011, il sort 'Making Mirrors', un opus aussi riche que le précédent, qu’il joue au grand Sydney Opera House, dans le cadre du réputé Graphic Festival. Une consécration éclair qui en dit long sur son talent. L'album est classé n°1 dans les charts dès sa sortie. Le premier single "Somebody That I Used To Know", chanté avec Kimbra, la gagnante d’un concours de jeune talent en Australie, est un énorme succès qui lui donne enfin une visibilité médiatique au-delà des océans, dans les charts européens.

Par C.G.

Site Web de l'événement http://www.myspace.com/gotye